Côte d’Ivoire : Candidature de Ouattara, KKB charge M. Koné Mamadou

Par Gary SLM
Publié le 16 septembre 2015 à 13:22 | mis à jour le 16 septembre 2015 à 13:22

Kouadio Konan Bertin, dit KKB a dénoncé le procédé utilisé par le Conseil Constitutionnel dirigé par M. Koné Mamadou pour valider la candidature d’Alassane Dramane Ouattara à la prochaine élection présidentielle.

Kouadio Konan Bertin, dit KKB dénonce une invention du CC

Essy Amara n’est pas le seul leader de la Coalition Nationale pour le Changement (CNC) à s’indigner de la décision du président du Conseil Constitutionnel de Côte d’Ivoire, monsieur Mamadou Koné, sur le cas Alassane Dramane Ouattara. Ce dernier a justifié la validation de cette candidature par un concept nouveau « d’éligibilité dérivée ».

Le candidat Kouadio Konan Bertin s’est montré surpris de cette façon de faire de l’actuel président du CC, qui selon lui, à piétiné la constitution ivoirienne. « Le Conseil Constitutionnel nous a agréablement surpris en créant le concept « d’éligibilité dérivée » qui ne figure nulle part dans les dispositions constitutionnelles de la Côte d’Ivoire », dénonce-t-il dans des propos relayés par Abidjan.net, avant de rajouter « C’est une réécriture de fait de la constitution ivoirienne en contradiction avec l’aspiration populaire. Koné Mamadou ne peut se substituer au peuple souverain de Côte d’Ivoire. »

Le ministre Essy Amara, candidat à la présidentielle de Côte d’Ivoire, a contesté la candidature de Monsieur Ouattara à l’élection d’octobre 2015. Selon lui, l’actuel président qui avait bénéficié d’un décret pris par son prédécesseur Laurent Gbagbo, conformément aux accords de Linas-Marcoussis, n’est plus valable pour l’élection de 2015.

Selon vous, la candidature de Ouattara à cette élection est-elle une bonne chose ?


Afficher les commentaires
Articles les plus lus