Côte d'Ivoire - Présidentielle : les FRCI ciblés par d'Affi N'Guessan

Affi N'Guessan cible les FRCI, selon connectionivoirienne.net
Par Gary SLM
Publié le 16 octobre 2015 à 13:41 | mis à jour le 13 mai 2022 à 01:17

Affi N'Guessan déroule son dispositif de campagne et avec lui, son programme de gouvernement. Le candidat du Front Populaire Ivoirien (FPI) pour la présidentielle du 25 octobre prochain a animé un meeting hier à Abidjan. La réforme du système de sécurité de la Côte d'Ivoire en général et des Forces Républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) tout particulièrement, étaient au centre de son intervention, peut-on lire dans les colonnes de connectionivoirienne.net.

D'après Connectionivoirienne, Affi N'Guessan veut réformer les FRCI

Affi N'Guessan entend s'attaquer au système de sécurité de la Côte d'Ivoire et aux FRCI qu'il juge caducs, car, incapable de faire face à la menace terroriste qui plane sur le pays : « la menace terroriste est une réalité dans le monde, notamment dans les pays qui se trouvent à quelques encablures de la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, il y a des menaces graves à nos frontières, c’est le terrorisme, on parle de Boko Haram, le Nigéria n’est pas loin, on parle de MNLA, le Mali n’est pas loin. »

Le candidat du FPI (parti de l'opposition) a poursuivi : « Nous allons redéployer l’armée pour que les zones stratégiques minières, forestières, agricoles soient protégées. Que les barrages que nous avons soient protégés par des unités de Défense. Nous allons créer deux commandements au niveau de la marine nationale et au niveau de l’aviation de notre armée de l’air. »

L'ancien Premier ministre ivoirien sous l'ère Laurent Gbagbo, se présente à l'élection présidentielle sous la bannière du FPI sans le soutien des caciques du parti, partisans du "Gbagbo ou rien". Des frondeurs et non des moindres parmi lesquels on retrouve la vieille garde de cette formation politique dont Aboudramane Sangaré et Laurent Akoun considérés comme les gardiens du temple.

Pensez-vous que Affi N'Guessan a des chances de remporter ce scrutin ?

Il faut noter que l'ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo affrontera dans cette élection le président sortant, Alassane Ouattara. Fort de sa réalisation avec le PDCI RDA, l'ancien champion du Rassemblement des Républicains (RDR) part grandement favori pour se succéder à lui-même.

En Côte d'Ivoire, trois grands leaders politiques font toujours la pluie et le beau temps. Ce sont Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et le Président Alassane Ouattara qui forment le triangle électoral du pays. Le président du Front Populaire Ivoirien aurait pu optimiser ses chances de l'emporter s'il avait regroupé derrière lui tous les militants de son parti, et au-delà de la gauche ivoirienne.

Laurent Gbagbo, son mentor avec qui il est en froid, ne le soutient pas dans cette bataille qui s'annonce. La question de savoir si les militants du prisonnier de Scheveningen le plus populaire se rassemblement derrière Pascal Affi N'Guessan se pose. Même si le site Connectionivoirienne affiche l'optimisme de ce candidat, force est de constater sa faiblesse sur le terrain. Les meetings de Pascal Affi sont aux antipodes des anciens rassemblements du FPI du temps de Laurent Gbagbo.

Comme tout mouvement politique qui subi une perte du pouvoir, le parti dirigé par l'ingénieur des Télécoms fait face à de plus en plus de dissensions internes, un boulevard pour le chef de l'État qui ivoirien qui devrait se faire réélire sans grand mal.

La liberté de la presse est aussi au cœur des préoccupations de l'actuel opposant au régime Ouattara.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus