Burkina Faso : le Général Gilbert Diendéré inculpé de onze chefs d'inculpations

Par Gary SLM
Publié le 16 octobre 2015 à 16:51 | mis à jour le 16 octobre 2015 à 16:51

Le Général Gilbert Diendéré est officiellement inculpé de onze chefs d'inculpations, dans le cadre de l'enquête sur le coup d'Etat manqué de septembre dernier. L'ancien patron de l'ex-Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) est considéré comme le principal commanditaire du putsch qui a coûté la vie à des burkinabés. Le chef d'inculpation de crime contre l'humanité figure sur cette liste. Jeune Afrique s'en est fait l'écho.

Le Général Gilbert Diendéré inculpé de crime contre l'humanité

Le Général Gilbert Diendéré vient d'être inculpé de crime contre l'humanité. C'est le Colonel Sita Sangaré, Directeur de la justice militaire, qui l'a annoncé dans un communiqué rendu public aujourd'hui. Il a poursuivi son propos en évoquant les dix autres chefs d'inculpation qui pèsent sur lui notamment ceux d'attentat à la sûreté de l’État et de haute trahison, avant d'ajouter que vingt-trois personnes avaient aussi été inculpées.

Djibril Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré quant à lui, est poursuivi pour six chefs d’inculpations. La commission d'enquête sur le coup d'Etat dirigée par Simplice Poda, lui reproche d'avoir été en contact téléphonique avec le Général Gilbert Diendéré et Guillaume Soro, le Président de l'Assemblée Nationale ivoirienne.

Selon certaines sources, Fatou Diendéré, l’épouse du Général putschiste, également poursuivie, se serait réfugiée au Togo.

Pensez-vous que la justice a agi en toute transparence dans l'affaire Diendéré ?


Afficher les commentaires
Articles les plus lus