Nigéria : pollutions au Delta du Niger, Amnesty International épingle Shell

Par Gary SLM
Publié le 04 novembre 2015 à 11:17 | mis à jour le 04 novembre 2015 à 11:17

Amnesty Internationalconsidère Shell comme le principal responsable des pollutions à grande échelle dans le Delta du Niger (Nigéria). Selon l'organisation de défense des droits de l'homme, dans un rapport rendu public ce mardi 3 novembre, le géant pétrolier qui déverse des produits toxiques dans l'environnement, assiste sans rien faire à la mort de l'écosystème local, apprend-t-on de rfi.

Amnesty International estime que Shell n'a pas respecté ses engagements

Amnesty International, dans son dernier rapport, affirme que Shell n'a pas respecté ses engagements ou du moins la plus importante, qui consistait à dépolluer tous les sites touchés par les effets de la pollution. Les marées noires de 2008 et 2009 ont eu des conséquences catastrophiques, non seulement sur l'environnement du Delta du Niger mais aussi sur son économie qui en pâtit véritablement.

Mene Sylvester Kogbara, le porte-parole des populations locales, a déclaré : « Nos hommes ne peuvent évidemment plus aller pêcher. Et les marchands de poissons qui se fournissaient auprès d'eux ne peuvent plus écouler aucun poisson: ils ont mis la clé sous la porte. Donc, la perte de revenu est très grande pour la communauté. »

Aussi, poursuit-il, en corroborant les propos d'Amnesty International : « Chacun d'entre nous a reçu 2 700 euros, mais tout notre environnement est dévasté. On ne peut pas évaluer cette perte en terme d'argent. Notre espoir, c'est que tout soit fait pour restaurer cet environnement. »

Notons que les marées noires de 2008 et 2009 ont atteint les nappes phréatiques et plongé aussi toute l'économie de la région, essentiellement axée sur la pêche, dans le rouge. Le Delta du Niger est tellement touché, qu'une fois sur les lieux, on sent le pétrole plusieurs kilomètres à la ronde avant même de l'avoir vu.

Selon vous, l'Etat nigérian est-il complice ?


Afficher les commentaires
Articles les plus lus