Côte d'Ivoire : Petroci va à la conquête du pétrole nigérian

Par Gary SLM
Publié le 10 novembre 2015 à 17:28 | mis à jour le 10 novembre 2015 à 17:28

Petroci (Société Nationale d'Opérations Pétrolières en Côte d'Ivoire) lorgne le pétrole brut du Nigéria. Le dernier fait en date le prouve très bien : Petroci en association avec le tracer nigérian First Oil participe à l’appel d’offres lancé par le groupe NNPC, un fleuron du secteur au Nigéria, a-t-on appris du site africaintelligence.fr.

La Petroci part avec le soutien du gouvernement ivoirien

La Petroci et First Oil postulent dans l'espoir d'être retenu par le groupe NNPC qui est à l'origine de l'appel d'offres. Si le tandem Petroci - First Oil est retenu, il aura la lourde charge d'enlever des cargaisons de pétrole nigérian pour le commercialiser. Le régime d'Alassane Ouattara s'est saisi du dossier et a décidé de prêter main forte à ce tandem. C'est le ministre Adama Toungara en charge du pétrole et de l'énergie qui pilote l'opération en étroite collaboration avec Daniel Gnangni le Directeur général de Petroci, Brakissa Bamba son adjointe et Hassane Kanté le Directeur financier.

Petroci doit aussi faire face aux créances très élevées de l'un de ses partenaires dans la joint-venture Corlay Global, en l'occurrence MRS (Sayyu Dantata). Elle a pu avancer une partie des 30 millions de dollars qu'elle doit verser à Asset Management Corporation of Nigeria (Amcon) à la date du 30 octobre. C'est une opération qui a été possible grâce au concours du groupe franco-belge Sea-Invest qui est en association avec Petroci dans le cadre d'une coentreprise ci-après dénommée Petro-Sea Logistique qui est née à la suite du Conseil des ministres du 8 août dernier en Côte d'Ivoire.

Petroci a pour missions principales la recherche et l'exploration des gisements d'hydrocarbures et de toutes substances annexes et associées mais aussi le transport, le stockage et le commerce de ces matières et de tous les produits et sous-produits dérivés.

Que pensez-vous de cette incursion de Petroci sur le marché nigérian ?


Afficher les commentaires
Articles les plus lus