Côte d’Ivoire - Burkina : fuite audio du coup de fil de Guillaume Soro, son camp réplique

Par Gary SLM
Publié le 13 novembre 2015 à 12:04 | mis à jour le 13 novembre 2015 à 12:04

Guillaume Soro est au centre d'une polémique. La diffusion sur internet d'une bande-son qui correspondrait à une conversation téléphonique qu'il aurait eu avec Djibril Bassolé peu de temps avant le coup d'Etat manqué au Burkina Faso est à l'origine de ce ballet médiatique. Le camp du Président de l'Assemblée nationale ivoirienne a aussitôt répliqué.

Le camp de Guillaume Soro crie au complot

Le camp de Guillaume Soro estime que cette bande-son diffusée sur internet par Théophile Kouamouo, journaliste d'investigation de son état, n'est pas crédible et vise tout simplement à ternir l'image du chef du Parlement ivoirien. C'est le Professeur Franklin Nyamsi qui s'est fait le porte voix de l'intéressé en publiant une déclaration intitulée "Sept bonnes raisons de jeter à la poubelle les prétendues écoutes téléphoniques du délirant et haineux Théophile Kouamouo" sur son compte Facebook. Cette publication a été relayée également sur le site web officiel de Guillaume Soro.

Franklin Nyamsi, pédagogue camerounais et fervent partisan de Guillaume Soro, remet en cause la crédibilité de la bande-son diffusée par son compatriote Théophile Kouamouo : « Ces prétendues écoutes téléphoniques prêtent aux deux personnages supposés s’y exprimer, des paroles qu’aucun haut responsable politique de leur envergure n’oserait prononcer au téléphone. » Selon lui, c'est un fait à mettre à l'actif du régime de Laurent Gbagbo et des autorités de la Transition au Burkina Faso.

Abordant le parcours de Guillaume Soro, Franklin Nyamsi ne tarit pas d'éloge pour celui qui est surnommé "le Che Bogota" (référence date aux années passées par le chef du Parlement ivoirien au sein de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d'Ivoire) va même plus loin quand il affirme : « Quand le Che Bogota, le Guillaume Kigbafori Soro que je connais mène une opération stratégique, il y a peu d’hommes sur la terre qui peuvent en retracer l’itinéraire. Et pour rien au monde, un homme de son statut ne se risquerait dans une aventure aussi foireuse que confuse! »


En attendant que les autorités burkinabè se saisissent véritablement du dossier, quelle analyse faites-vous à l'écoute de cette bande-son qui incrimine Guillaume Soro ?


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus