Coopération : Alexeï Vassiliev confie que la Russie veut rebondir en Afrique

Par Gary SLM
Publié le 13 novembre 2015 à 13:54 | mis à jour le 13 novembre 2015 à 13:54

Alexeï Vassiliev, en marge desMEDays qui se tiennent à Tanger depuis le 11 novembre et qui devraient prendre fin le 14 Novembre 2015, a accordé une interview à Jeune Afrique, dans laquelle il lève un coin de voile sur les relations entre la Russie et l'Afrique.

Alexeï Vassiliev croit en l'Afrique mais reste réaliste

Alexeï Vassiliev, en charge de l'Afrique au Kremlin, annonce qu'en raison des sanctions imposées par l'Union Européenne du fait de la crise ukrainienne, la Russie a décidé de se tourner vers l'Afrique en vue de diversifier ses partenaires. Il a déclaré : « La Russie peut être utile à l’Afrique. Nous sommes davantage dans une logique d’échange et de solidarité. »

Alexeï Vassiliev annonce que la Russie veut s'intéresser au secteur énergétique et à la recherche scientifique, en plus de l'industrie de l'armement qu'elle y développe déjà. Selon lui, des opportunités d'affaires certaines existent sur le continent mais il est impératif pour les dirigeants africains de résoudre certaines questions préalables qui freinent le développement de l'Afrique, en oeuvrant à créer les conditions d'une stabilité à long terme.

Le diplomate russe estime qu'à la différence de l'Occident et de ses démembrements notamment les institutions de Bretton Woods (Banque Mondiale et FMI), la Russie aspire à établir une véritable relation bilatérale avec l'Afrique qui privilégierait les intérêts des deux parties.

Selon vous, que peuvent attendre les pays africains de leur coopération avec la Russie ?




Afficher les commentaires
Articles les plus lus