Mali : la France aux commandes au Nord, où est passée l'armée malienne ?

Par Gary SLM
Publié le 16 novembre 2015 à 17:01 | mis à jour le 16 novembre 2015 à 17:01

Le Mali est en quête de solutions pour mettre fin au chaos qui prend racines depuis des années maintenant sur son territoire et plus précisément dans la partie Nord. Français et autres troupes africaines y sont engagés mais les résultats peinent à se faire sentir. aBamako.com nous apprend que des patrouilles mixtes ont eu lieu dans la région de Kidal mais sans les Maliens.

Mali : l'armée malienne a déserté le Nord du pays

Au Mali, la France a annoncé que des patrouilles mixtes composées par la CMA et la Plateforme du Nord-Mali ont investi la région de Kidal. Fait à la fois majeur et insolite : l'armée malienne n'a pas été conviée à y prendre part. Pourquoi le gouvernement malien et par ricochet les troupes maliennes qui sont concernés au premier chef par cette crise n'ont-ils pas été associés à cette opération ? Notons que la Minusma (troupes onusiennes) a également été écartée.

Alors que Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, se félicitait de la qualité de la collaboration entre les soldats dépêchés par Paris et l'armée malienne. Une union qui aurait permis de découvrir des caches d'armes au Nord du pays. C'est une déclaration qui a fait couler beaucoup d'encre surtout quand on sait que l'armée locale a quitté cette région du Mali après sa débâcle de l'an dernier qui a coûté la vie à plusieurs de ses membres. Vivement que le chef de l'Etat malien IBK fasse la lumière sur cette affaire.

Selon vous, l'armée malienne s'est-elle volontairement désengagée du théâtre des opérations ou a-t-elle été contrainte par la France à le faire ?


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus