Guinée : vaccin contre le virus Ebola, l'OMS fait des révélations

Par Gary SLM
Publié le 30 novembre 2015 à 17:58 | mis à jour le 30 novembre 2015 à 17:58

Le vaccin contre le virus Ebola est au centre de toutes les préoccupations en ce moment. L'epidémie a déjà fait 11.300 morts. Mohammed Belhocine, le représentant de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Guinée, a accordé une interview-vérité à Jeune Afrique.

Le vaccin contre le virus Ebola bientôt disponible ?

Le vaccin contre le virus Ebola pourrait être disponible bientôt. En marge de l'Atelier scientifique international sur l’accélération de la disponibilité des vaccins contre les fièvres hémorragiques virales et autres épidémies, Mohammed Belhocine se veut très optimiste sur le processus d’homologation dudit vaccin

Le représentant de l'OMS annonce que le processus est en bonne voie et fait des propositions : « Il faut capitaliser cette expérience afin de rendre les vaccins disponibles en quantité, au moment opportun. Il faut une bonne plate-forme de recherches biomédicales. »

Cet Atelier a vu la participation du secteur privé, des autorités de régulation comme celles de l’Union européenne et des experts expérimentés du domaine de la santé.

Mohammed Belhocine fait des toutefois des précisions sur la disponibilité du vaccin : « Le vaccin sera nécessairement sur le marché ... mais cela peut prendre des mois, des années car il nécessite des financements durables, parfois lourds... et un certain degré d’autonomie pour le pays dans la surveillance des maladies épidémiologiques. »

Il poursuit son propos en estimant que : « L’homologation est un processus extrêmement lourd qui est subordonnée à l’autorisation des autorités de régulation américaine, européenne, l’OMS aussi doit donner son label de qualité. il y a plusieurs limitations et les experts doivent se réunir pour les préciser. »

A terme, Mohammed Belhocine donne rendez-vous dans quelques mois ou une année pour voir le résultat de ce processus. Il y a également d'autres questions subsidiaires à prendre en compte à savoir l'accès du grand public au vaccin et la mise sur pied des règles d’utilisation chez les nouveaux-nés, les femmes enceintes et les sujets de plus de 60 ans par exemple.

Pensez-vous que le vaccin contre le virus Ebola verra-t-il le jour ?


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus