Sénégal : Macky Sall, agacé par le PDS, fait arrêter Oumar Sarr

Par Gary SLM
Publié le 22 décembre 2015 à 10:35 | mis à jour le 22 décembre 2015 à 10:35

Macky Sall vient de frapper fort dans le camp de l'opposition. Cité par Lamine Diack dans l'affaire des pots-de-vin reçus à l'IAAF, le chef de l'Etat sénégalais a esté en justice pour dénoncer la cabale médiatique. Cela a conduit à l'arrestation le samedi 19 décembre d'Oumar Sarr qui vient d'être placé sous mandat de dépôt, nous rapporte jeuneafrique.com.

Macky Sall riposte après la pétition du PDS

Macky Sall a intenté une action en justice contre Oumar Sarr. Le numéro 2 du PDS est écroué à la prison de Rebeuss pour les chefs d'accusation de « faux, usage de faux et diffusion de fausse nouvelle ». Le journal français Le Monde avait révélé dans un article paru le dimanche dernier que Lamine Diack aurait cité le Président sénégalais lors de son audition du 4 novembre 2015 devant la commission d'enquête. Nos confrères ont dû changer leur fusil d'épaule 24 heures après la parution de l'article. Mais cela n'a pas empêché le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) de se saisir du dossier.

Le parti d'Abdoulaye Wade avait exigé de Macky Sall qu'il s'explique sur cette affaire qui ternit l'image du Sénégal. M. Sarr, au nom de sa formation politique, avait déclaré un jour avant son interpellation sur les ondes de RFM : « L’argent sale, l’argent de la triche, l’argent du dopage dans l’athlétisme, l’argent de la drogue du sport, l’argent de la corruption est au cœur des différentes campagnes de Macky Sall. Cet argent a financé sa campagne pour les élections municipales et locales de 2009, comme il a financé sa campagne pour l’élection présidentielle de 2012. »

Outrés par cette arrestation qu'ils jugent anticonstitutionnelle du fait de l'immunité parlementaire dont jouit leur camarade, les Avocats Amadou Sall et Mayoro Faye comptent saisir la Cour Pénale Internationale (CPI).

Rappelons que Lamine Diack avait été mis en examen par la justice pour « corruption passive » et « blanchiment aggravé ». Lors de son audition, l'ancien président de la Fédération Internationale d'Athlétisme (IAAF) aurait déclaré que la somme de 1,5 millions d'Euros qu'il a reçue comme pot-de-vin aurait servi à financer la campagne présidentielle de l'actuel Président sénégalais en 2012.

Quelle analyse faites-vous de l'action en justice de Macky Sall qui a débouché sur l'arrestation d'Oumar sarr ?




Afficher les commentaires
Articles les plus lus