Sénégal : allié de Macky Sall, Djibo Kâ bombardé Président de la Cndt

Par Gary SLM
Publié le 30 décembre 2015 à 11:37 | mis à jour le 30 décembre 2015 à 11:37

Macky Sall continue son lobbying en vue de piocher des ténors de l'opposition pour les rallier à sa cause. Après Ousmane Ngom du PDS, c'est au tour de Djibo Kâ , le président de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd), de se faire "débaucher", nous apprend Le Quotidien.

Macky Sall confie un pan important de la décentralisation à Djibo Kâ

Macky Sall n'arrête plus de surprendre tout son monde. Après son voyage très controversé avec Ousmane Ngom en terre guinéenne, le chef de l'Etat sénégalais ne veut pas baisser pavillon. Depuis ce mardi 29 décembre, il a nommé l'honorable Djibo Leyti Kâ au poste de Président de la Commission nationale du dialogue des territoires (Cndt), un organe qu'il vient fraîchement de créer par le décret n°2015-1970 en date du 21 décembre 2015 .

Doté d'un pouvoir consultatif, cet organe est « chargé d’assister le président de la République dans la définition du mécanisme de coopération territoriale, d’accompagner le gouvernement dans la promotion des groupements d’intérêt communautaire et d’aider les collectivités locales à la mise en place de groupements d’intérêt communal et d’établissements publics territoriaux ».

Plusieurs fois ministres sous les régimes différents d'Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, Djibo Leyti Kâ est un homme du sérail. A la tête de ce nouvel organe, il aura également pour mission de « faciliter la constitution des groupements territoriaux ou pôles territoires et les relations gouvernement et collectivités locales d’une part, et d’autre part entre collectivités locales afin d’améliorer la concertation entre les différents acteurs territoriaux. »

Propulsé à ce poste avec rang de ministre auprès du Président de la République, c'est un autre challenge qui s'offre à M. Kâ. Cette nomination s'apparente plutôt à une récompense politique.

Ayant fait volte-face au front de l'opposition composé d'Abdoulaye Wade, Pape Diop, Idrissa Seck, Decroix, Baldé et Cheikh Bamba Dièye, voilà que son allié présidentiel lui retourne l'ascenseur. Diégane Sène, le numéro 2 au sein de son parti, avait été nommé en novembre dernier, Président du Conseil de surveillance de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie).

Quel regard portez-vous sur cette nomination de Djibo Leyti Kâ par Macky Sall ?


Afficher les commentaires
Articles les plus lus