Sénégal : Macky Sall envoie des signaux pour 2016 en privilégiant les infrastructures

Par Gary SLM
Publié le 06 janvier 2016 à 08:56 | mis à jour le 06 janvier 2016 à 08:56

Macky Sall veut aller vite pour matérialiser ses promesses de campagne. Dans son adresse au peuple sénégalais à l'occasion du nouvel an, le chef de l'Etat a déroulé son plan d'actions pour l'exercice 2016. L'accent sera mis sur le développement des infrastructures pour lequel le gouvernement promet de décaisser environ 1 milliard d'euros, rapporte Jeune Afrique.

Macky Sall veut parer au plus pressé

Macky Sall projette de faire du Sénégal un pays émergent à l'horizon 2035. Pour ce faire, l'homme fort de Dakar a annoncé que 600 millions d'euros seront alloués pour l'adduction en eau potable de Dakar, la capitale du pays. Ce projet vise à sécuriser l'approvisionnement en eau potable de ladite ville. Cela sera matérialisé par la construction d’une troisième usine d’eau d’une capacité de 200 000 mètres cubes par jour à Keur-Momar-Sarr dans la région de Louga et d’une station de dessalement d’eau de mer dans le quartier des Mamelles, situé en région dakaroise.

Un point d'honneur sera également mis sur la question de l'électricité avec les centrales électriques du Cap-des-Biches (Rufisque, dans la région de Dakar) et de Tobène (environ 80 km au nord-est de Dakar, dans la région de Thiès) qui devraient voir le jour au cours du premier semestre 2016.

Toujours selon Jeune Afrique, un partenariat a été signé en novembre dernier à Dakar entre l’État sénégalais, la Société nationale d’électricité (Senelec), le groupe énergétique américain ContourGlobal, la Société financière internationale (IFC – Groupe Banque mondiale) et l’Institution américaine de promotion des investissements (OPIC). Cet accord prévoit 91 millions de dollars pour la centrale du Cap-des-Biches et 123 millions d'euros pour celle de Tobène.

Macky Sall lancera bientôt les travaux du Train Express Régional (TER) qui devrait desservir la ville de Dakar et l’Aéroport international Blaise-Diagne (AIBD), en moins de 45 minutes. Le TER devrait permettre de transporter plus de 100 000 passagers quotidiennement.

Quel regard portez-vous sur les projets du chef de l'Etat sénégalais ?


Afficher les commentaires
Articles les plus lus