Burkina : après les attentats, Roch Kaboré hausse le ton en hommage aux victimes

Par Gary SLM
Publié le 26 janvier 2016 à 11:47 | mis à jour le 26 janvier 2016 à 11:47

Roch Kaboré a pris part à la cérémonie d'hommage aux victimes des attaques de Ouagadougou survenus le 15 janvier dernier. Dans son allocution, le chef de l'Etat burkinabè a haussé le ton à l'encontre des auteurs de cet attentat et réaffirmé la volonté de son pays de faire front au terrorisme, a-t-on appris de l'AIP.

Roch Kaboré refuse de faiblir face à la menace terroriste

Roch Kaboré a présidé la cérémonie d'hommage aux personnes tombées le 15 janvier 2016 et organisée par le gouvernement burkinabè. Avec une voix enrouée par l'émotion qui montrait à souhait toute sa tristesse, il a tenu à s'incliner devant la mémoire de ces victimes de la barbarie humaine. Le locataire du palais de Kosyam a déclaré : « Le Burkina Faso fera preuve de fermeté contre les individus sans foi ni loi. »

Rappelant à toutes fins utiles à son auditoire les objectifs majeurs des terroristes à savoir semer la terreur, la panique et d’empêcher les efforts de développement du Burkina Faso dans la paix, la démocratie et la stabilité, Roch Kaboré a invité ses compatriotes à ne pas céder à la peur. Il les a invité à aider les autorités en place à les protéger en signalant tout cas suspect.

A peine sorti des attentats au Splendid Hôtel et au restaurant Le Cappuccino qui auront fait plus de 30 morts et de nombreux blessés à Ouaga, le Burkina Faso a dû faire face à l'attaque contre la poudrière de Yimdi le 22 janvier 2016, soit une semaine jour pour jour après les évènements malheureux qui ont eu lieu au coeur de la capitale du pays.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus