Burkina - Côte d'Ivoire : Roch Kaboré et Alassane Ouattara fument le calumet de la paix

Par Gary SLM
Publié le 30 janvier 2016 à 12:17 | mis à jour le 30 janvier 2016 à 12:17

Roch Kaboré et Alassane Ouattara se sont rencontrés le vendredi 29 janvier 2016 à Addis-Abeba (la capitale éthiopienne). C'était en marge du 26è sommet de l'UA. Le chef de l'Etat burkinabè et son homologue ivoirien ont mis à profit tout le temps qu'ils sont restés ensemble pour passer en revue l'état des relations entre les deux pays, a-t-on appris de Jeune Afrique.

Roch Kaboré prône le raffermissement de leurs relations.

Roch Kaboré et Alassane Ouattara veulent mettre fin aux secousses qui ont ébranlé considérablement les rapports entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire. Présents tous deux au 26è sommet de l'Union Africaine (UA), les deux chefs d'Etat ont abordé toutes les questions qui fâchent notamment le mandat d'arrêt international lancé par la justice militaire burkinabè mi-janvier et qui vise le Président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro pour son implication présumée dans le coup d'Etat de septembre dernier au Faso.

Au sortir de l'audience, Roch Kaboré a déclaré : « Nous avons échangé sur les voies et moyens pour consolider les relations d’amitié et de fraternité entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Il est de notre devoir de faire en sorte que nos relations soient renforcées. »

Rappelons que le 18 janvier dernier, le palais présidentiel d'Abidjan avait rendu public un communiqué sur sa page Facebook, s'indignant des méthodes adoptées par Ouaga : « La Présidence de la République de Côte d’Ivoire s’étonne que ce document, qui vise le Président de la deuxième Institution de la République de Côte d’Ivoire, ait été émis au mépris des règles et des us et coutumes en la matière (...) La République de Côte d’Ivoire, tient à réaffirmer sa ferme volonté de régler cette question par la voie diplomatique (...) »


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus