Sénégal : pour des miettes, des vandales tentent de plonger Dakar dans le noir

Par Gary SLM
Publié le 24 novembre 2016 à 10:03 | mis à jour le 24 novembre 2016 à 10:03

Des vandales ont saccagé environ 38 postes transformateurs de la Senelec durant l'année 2015. C'est le triste bilan dressé par Thierno Alassane Sall, le ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, au terme d'une rencontre avec la direction générale de cette entreprise publique, nous rapporte l'Agence de Presse Sénégalaise.

Des vandales prennent pour cible la « Boucle de Dakar ».

Des vandales s'adonnent à coeur joie à la destruction des transformateurs installés par la Société Nationale d'Éléctricité du Sénégal (Senelec). Ahuri par cet acte incompréhensible, le ministre l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall a fustigé ces attitudes qui sont lourdes de conséquences : « C’est inacceptable que pour quelques mètres de cuivre qui ne rapportent même pas 50 mille francs que l’on détruise un investissement de près de 25 millions de francs CFA et priver des clients de l’électricité de qualité. »

A en croire le collaborateur du chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, rien ne saurait justifier le fait pour des quidams de s'attaquer impunément aux installations des sous-stations de la « Boucle de Dakar ». Ces nombreux actes de vandalisme ont accru le taux de délestage et la baisse de tension constatés dans plusieurs quartiers de la capitale sénégalaise. Ce sont donc près de 90 mégawatts d'électricité qui ont été mis à mal au cours de l'année 2015, alors que le pays tente désespérément de faire face au problème d'électricité via le Plan Sénégal Emergent (PSE) à l'horizon 2035.

Accompagnant son ministre de tutelle dans cette pérégrination, Mouhamadou Makhtar Cissé, le directeur Général de la Senelec a eu le temps de lui exposer toutes les difficultés que ses collaborateurs et lui rencontrent dans l'exercice de leurs fonctions. Ce fut donc l'occasion d'inviter chacun à une prise de responsabilité individuelle et collective par ricochet qui vise à veiller sur les équipements électriques. La mise en l'état des installations endommagées est prévue afin d'éviter que Dakar plonge dans le noir.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus