[Urgent] - Procès Guéï : Dogbo Blé et Séka Séka écopent de la prison à perpétuité

Par Gary SLM
Publié le 18 février 2016 à 18:09 | mis à jour le 18 février 2016 à 18:09

Dogbo Blé et Anselme Séka Yapo passeront le restant de leurs jours derrière les barreaux. Ainsi en a décidé le Tribunal militaire d'Abidjan dans l'affaire de l'assassinat du général Robert Guéï. Le juge a donc suivi le procureur militaire, Ange Kessi dans son réquisitoire, apprend-on de apanews.net.

Dogbo Blé et Séka Séka cloués au pilori.

Dogbo Blé et Anselme Séka Yapo ont été condamnés à la prison perpétuité par le président du Tribunal militaire d'Abidjan, Tahirou Dembélé, ce jeudi 18 février. Principaux accusés dans l'assassinat du général Robert Guéi, le 19 septembre 2002, voilà que le verdict tombe comme un couperet. C'est une victoire pour le parquet militaire.

Mais cette décision de justice est vigoureusement contestée par les avocats des accusés qui estiment qu'aucune preuve tangible n'a été produite, permettant de faire un lien entre la mort de l'ancien président de la transition ivoirienne et leurs clients. Quoi qu'il en soit, le verdict est tombé et ils devront purger leurs peines dans une prison du pays. Une vingtaine de personnes sont également poursuivies dans le cadre de cette même affaire.

Des voix s'élèvent tout de même pour dénoncer, une fois de plus, une justice des vainqueurs qui a cours depuis l'accession d'Alassane Ouattara au sommet de l'Etat ivoirien. La quasi-totalité des procès ne visent que des proches de Laurent Gbagbo, lui même en procès en ce moment devant la Cour pénale internationale (CPI) avec Charles Blé Goudé. Les adeptes de cette tendance se posent donc la question de savoir quand est-ce que les partisans de Ouattara repondront de leurs responsabilités dans les crises successives qui ont endeuillé la Côte d'Ivoire, quand on sait que les victimes se comptent de part et d'autre.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus