Afrique du Sud : le pays tourne au ralenti et se rapproche de la banqueroute

Par Gary SLM
Publié le 26 février 2016 à 11:16 | mis à jour le 26 février 2016 à 11:16

L'Afrique du Sud doit revoir profondément ses prévisions de croissance à la baisse. En tout cas, c'est le moins que l'on puisse dire au regard de la conjoncture économique plus que difficile. Le ministre des Finances sud-africain, Pravin Gordhan a évoqué ce mercredi 24 février la possibilité d'un plan d'austérité certain qui se profile à l'horizon, rapporte L'Express.

L'Afrique du Sud cherche une issue à la crise.

L'Afrique du Sud est en pleine période de récession économique. La crise s'enlise à tel point que la nation arc-en-ciel pourrait voter dans les jours à venir un plan d'austérité pour remettre à niveau ses finances publiques. Tous les indicateurs montrent que le pays va mal : la hausse du chômage avec un quart de la population sud-africaine qui se retrouve sur le carreau à l'heure actuelle et la chute vertigineuse de la valeur du Rand (la monnaie nationale).

Devant un Parlement surchauffé qui affichait son impatience d'en savoir plus sur la situation économique de leur pays, l'argentier sud-africain, Pravin Gordhan a déclaré : "Nous ne pouvons pas dépenser l'argent que nous n'avons pas. Nous ne pouvons emprunter au-delà de notre capacité de remboursement. Jusqu'à ce qu'on puisse raviver la croissance et générer plus de recettes nous devons être durs avec nous-mêmes."

Comme solutions, l'Afrique du Sud n'a d'autre choix que de réduire les dépenses publiques, d'augmenter les impôts et de lutter plus efficacement contre la gabegie et la corruption qui gangrènent son économie. Jacob Zuma est de plus en plus contesté au niveau national mais aussi au sein de sa formation politique, l'African National Congress (ANC) avec la montée en puissance des dissidents à l'instar d'un Julius Malema.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus