Burkina : la rencontre entre Roch Kaboré et Ban Ki-Moon livre ses secrets

Par Gary SLM
Publié le 04 mars 2016 à 10:49 | mis à jour le 04 mars 2016 à 10:49

Ban Ki-Moon a effectué une visite d'amitié et de travail au Burkina Faso les 2 et 3 mars dernier. Le secrétaire général des Nations Unies est venu adresser ses vives félicitations au chef de l'État burkinabè, Roch Kaboré pour sa brillante élection à la tête du pays. Le Sud-coréen a évoqué également la situation sécuritaire plus qu'alarmante qui s'est installée peu à peu dans ce pays.

Ban Ki-Moon s'inquiète.

Ban Ki-Moon a élu domicile les 2 et 3 mars au Burkina. Le patron de l'ONU a profité de son séjour sur la terre des hommes intègres pour évoquer un certain nombre de points éventuellement très sensibles notamment la fréquence des attaques insurrectionnelles ou qui relèvent tout simplement du terrorisme : "Je suis profondément préoccupé par les attaques perpétrées dans la région. Tout en s’attaquant au problème de sécurité, les pays du Sahel doivent se concentrer sur les causes profondes de l’instabilité, la pauvreté, le chômage, l’exclusion sociale, la discrimination et l’impunité. J’ai conscience que le Burkina Faso revient de loin, ayant traversé tellement d’épreuves depuis l’insurrection d’octobre 2014."

À sa suite, le président Roch Kaboré s'est réjoui de la présence de son illustre hôte avant de se muer en "griot" non sans avoir pris la peine d'étaler les réalités auxquelles ses compatriotes doivent faire face quotidiennement : « Le travail remarquable que vous avez accompli durant votre mandat à la tête de l’organisation atteste de votre engagement pour l’avènement d’un monde meilleur et plus sûr. Mon pays fonde l’espoir que l’engagement de la communauté internationale (...) interpellera les États membres à plus de détermination pour faire des objectifs du millénaire pour le développement une réalité porteuse de paix et de prospérité. »


Afficher les commentaires
Articles les plus lus