Côte d'Ivoire : Aqmi promet des détails de l'attaque terroriste de Grand-Bassam

Par Gary SLM
Publié le 14 mars 2016 à 00:59 | mis à jour le 14 mars 2016 à 00:59

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l'attentat terroriste de Grand-Bassam, première capitale de la Côte d'Ivoire, survenue peu après midi de dimanche 13 mars 2016.

La nébuleuse Al-Qaïda contredit le gouvernement sur les auteurs de l'attaque terroriste de Grand-Bassam.

Alors que la télévision ivoirienne RTI feignait d'ignorer l'attaque terroriste de Grand-Bassam, elle diffusait du sport, les médias du monde entier relayaient la sombre actualité concernant le pays. En effet, des terroristes ont tiré sur des civiles de la station balnéaire de Grand-Bassam, à l’est d’Abidjan (40 km). Cette agression a fait 16 morts dimanche.

Si le président ivoirien qui a fait le déplacement sur place a confirmé les décès, la précision sur les auteurs de l'attaque ne viendra que de SITE Intelligence Group, une organisation américaine de surveillance des sites internet et réseaux sociaux d'islamistes radicaux.

Et selon cette organisation, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) aurait revendiqué l’attaque terroriste de Grand-Bassam. Aqmi salue l'héroïsme de "trois" de ses hommes ayant perpétré l'attaque. Et cette sombre organisation promet de livrer des détails sur cette attaquante ayant occasionné 14 décès de civiles et de deux membres des forces de l'ordre.

Contrairement à ce qu'affirmait le gouvernement ivoirien, à savoir qu'il avait neutralisé 6 terroristes, Aqmi ne reconnait que 3 personnes dans l'exécution de cette attaque.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus