Côte d'Ivoire : rumeurs d'attaque terroriste, le ministre Hamed Bakayoko brandit la menace

Par Gary SLM
Publié le 18 mars 2016 à 09:29 | mis à jour le 18 mars 2016 à 09:29

Hamed Bakayoko veut sévir très fort face à la montée en puissance des rumeurs d'une autre attaque terroriste prévue pour ce vendredi. Le ministre d'État, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité a rendu public un communiqué le jeudi 17 mars 2016 en vue de mettre en garde tout individu qui aurait la malice de faire circuler des messages de panique.

Hamed Bakayoko veut mettre fin à la polémique.

Hamed Bakayoko, sur instruction du président ivoirien, Alassane Ouattara, actionne tout le dispositif de sécurité et use de tous les moyens dont dispose l’État de Côte d'Ivoire pour ramener le calme partout sur le territoire national. L'attentat terroriste perpétré par Aqmi à Grand-Bassam le dimanche dernier a contraint les autorités ivoiriennes à agir rapidement et efficacement.

Cependant, alors qu'au niveau de l'État on s'active, des personnes mal intentionnées trouvent le loisir de diffuser des messages visant à instaurer la panique et un sentiment de peur de fait au sein des populations.

Le ministre Hamed Bakayoko a déclaré via un communiqué daté du jeudi 17 mars : "Des personnes font circuler des SMS de nature à paniquer la population dans cette situation de crise que traverse la Côte d’Ivoire. Le ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité rappelle que la propagation de fausses informations est punie par l’article 173 du Code pénal. Par conséquent, toutes les personnes qui véhiculeront directement ou indirectement ces fausses informations seront traduites devant les tribunaux afin de subir la rigueur de la Loi."


Afficher les commentaires
Articles les plus lus