Burkina : Roch Kaboré ouvre son pays aux Saoudiens et s'offre des pétrodollars

Par Gary SLM
Publié le 19 avril 2016 à 12:00 | mis à jour le 19 avril 2016 à 12:00

Roch Kaboré a reçu en audience une délégation conduite par l'ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Burkina Faso. Lors de cette rencontre qui s'est tenue au Kosyam, ce lundi 18 avril, le président du Faso et le diplomate saoudien ont évoqué le renforcement des relations entre leurs deux pays, avec en prime, un investissement des Saoudiens dans la production de volaille au Burkina, à en croire la Direction de la Communication de la Présidence.

Roch Kaboré renforce sa coopération avec l'Arabie Saoudite

Dans sa volonté d'attirer plusieurs investisseurs vers son pays, Roch Kaboré ne cesse de multiplier les initiatives. La dernière rencontre en date s'est tenue hier avec l'Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite accrédité au Faso. À sa sortie d'audience, Dr Dahir M.J. ALENAZE s'est empressé de lever un coin de voile sur leurs échanges : « Cette visite s’articule autour de deux points. Le premier point était de transmettre les salutations de Sa Majesté le roi Salman Bin Abdoul Aziz Al SAOUD, Roi d’Arabie Saoudite au Président burkinabè. Le deuxième point est l’invitation adressée au Président du Faso à effectuer une visite officielle en Arabie Saoudite. »

Accompagné de Yousif Othman Al Qasabi, un homme d’affaires saoudien, cette visite du diplomate dénote d'une volonté de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays. Ainsi, outre la prochaine visite du président du Faso en terre saoudienne, plusieurs projets économiques et commerciaux verront le jour de part et d'autre. Comme signe annonciateur de cette lune de miel entre le président Roch Marc Christian Kaboré et Sa Majesté le roi Abdoul Aziz Al SAOUD, l'homme d’affaires saoudien a fait une déclaration pleine de promesses.

Selon Al Qasabi : « Nous sommes en train de mettre en place une société d’investisseurs saoudiens et burkinabè pour la production de volaille d’espèce locale au Burkina Faso. Cette société sera basée à Kombissiri avec un capital de 32 millions de dollars. » D'une capacité de production de 15 000 volailles par jour, cette société pourra créer 1 500 emplois.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus