Côte d'Ivoire : John Dramani Mahama parle des réfugiés ivoiriens

Par Gary SLM
Publié le 02 juin 2016 à 11:14 | mis à jour le 02 juin 2016 à 11:14

La Côte d'Ivoire accueille John Dramani Mahama, le Président ghanéen, en visite officielle de 48 heures ce mercredi 01 juin 2016 en Côte d’Ivoire. Le président Ghanéen John Dramani Mahama n’a pas manqué de saluer les performances économiques réalisées par le pays, après la crise post-électorale de 2011. Il est aussi revenu la situation des réfugiés ivoiriens au Ghana.

John Dramani Mahama en Côte d'Ivoire parle des réfugiés ivoiriens

John Dramani Mahama est en Côte d'Ivoire depuis hier mercredi 01 juin 2016. Accueilli au delà des civilités dues à son rang, il a souhaité que le Ghana, son pays, et la Côte d'Ivoire renforcent leurs relations économiques et diplomatiques, avant d’exprimer sa solidarité aux Ivoiriens , suite à l’attentat terroriste de Grand-Bassam survenu en mars dernier et ayant fait plus d’une vingtaine de morts: « Nous remercions SEM Alassane Ouattara qui nous a fait bénéficier de ses conseils. Nous espérons que les relations diplomatiques vont se renforcer. Nous pourrions relever le niveau des échanges économiques entre nos deux pays. Le Ghana est encouragé par les progrès de la Côte d’Ivoire en matière d'économie. Le taux de croissance que vous avez réalisé en Côte d’Ivoire est très inspirant.», a –t-il déclaré avant de poursuivre: « Je voudrais encore une fois exprimer la solidarité du peuple du Ghana suite à l'attentat terroriste de Grand-Bassam. Toute attaque contre la Côte d’Ivoire est une attaque contre le Ghana parce que nous sommes intimement liés. Nous allons continuer de travailler pour la stabilité de la CEDEAO. »

Le Chef de l’Etat Ghanéen s’est également prononcé sur le cas des réfugiés ivoiriens dans son pays. John Dramani ne voit plus ce qui pourrait encore empêcher les partisans de Laurent Gbagbo à retourner dans leur pays: « Concernant les réfugiés présents au Ghana, il n'y a plus rien qui les empêche de rentrer en Côte d’Ivoire »; il ajoute : « Nous avons rassuré les ivoiriens réfugiés au Ghana que les choses se sont normalisées en Côte d`Ivoire. »

Il a également annoncé, que la fermeture des frontières des deux pays passe désormais de 18h à 20H. Devrons nous nous attendre à des actions fortes comme celles de l'extradition des Blé Goudé, Abéhi et Dibopieu de la part des autorités ghanéennes, afin que ces milliers d’ivoiriens regagnent leur pays, après 5 ans d’exil ? Les jours à venir nous situeront.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus