Affaire Thanry : Dacoury Tabley renvoie Téné Birahima, le frère de Ouattara, à sa copie

Par Gary SLM
Publié le 14 juin 2016 à 09:20 | mis à jour le 14 juin 2016 à 09:20

La Société industrielle Thanry a sollicité l'intervention du ministre des Affaires présidentielles et frère du président ivoirien Alassane Ouattara, Birahima Téné Ouattara, pour faire plier son homologue des eaux et forêts Louis-André Dakoury Tabley, dont le département est en conflit avec la filiale du groupe français d’exploitation forestière. Refus sec de l'ancien responsable de la sécurité du FPI.

Thanry, Dakoury Tabley ne veut pas céder à la pression de Birahima Téné Ouattara

Les choses changent-elles vraiment en Côte d'Ivoire ? Certains ministres semblent en tout cas vouloir s'acheter une conduite irréprochable comme c'est le cas de Louis-André Dakoury Tabley, ministre ivoirien des eaux et forêts. Ce dernier a fait fermer les usines de la société française Thanry qui n'a pas répondu à 3 procès-verbaux de l'Unité Spéciale d'Intervention qu'il a mis en place pour mettre de l'ordre dans la filière forestière.

Thanry doit en effet 1.700.000.000 FCFA à l'État de Côte d'Ivoire, mais ne s'est jamais souciée d'honorer ses engagements puisque ses dirigeants comptent sur leurs entrées à la présidence pour piller les ressources de la Côte d'Ivoire sans être inquiétés. Après le "coup de bâton" très douloureux de Louis-André Dakoury Tabley (LADT), lequel a fait fermer, sans sommation, une usine de Thanry à Danané le jeudi 12 mai dernier, le PDG de cette entreprise a demandé à son ami Birahima Téné Ouattara d'intervenir et c'est ce qu'a fait ce dernier.

Peine perdue, puisque le député de Gagnoa ne serait pas du tout ouvert à des arrangements entre copains alors qu'il est lui-même en train de stresser tous les responsables de son département avec ses mesures rigoureuses. Un de ses collaborateurs que nous avons approché confirme la tentative du frère du président Ouattara, mais aussi le « niet » de LADT.

« Thanry a reçu 3 procès-verbaux de l'Unité Spéciale d'Intervention, nous dit-il, pour un montant total de 1.700.000.000 FCFA. Thanry dit vouloir fermer l'ensemble du groupe en CI et attaquer l'État !! Le DG s'est bien adressé au ministre des Affaires présidentielles qui a ensuite contacté le ministre des Eaux et forêts. Quand on connaît Dacoury Tabley, cette démarche est inutile parce que vouée à un échec assuré », confie encore ce haut placé au ministère des eaux et forêts qui n'est pas peu élogieux sur la gestion très rigoureuse et selon lui exemplaire de LADT (Louis-André Dakoury Tabley).

"Thanry n'a pas été contrôlé depuis des lustres !!! La corruption lui permettait une tranquillité absolue et une impunité totale. Les temps ont changé. Leur position actuelle est vraisemblablement du bluff ! Le Ministère ne cédera pas", dit-il encore avec une forte conviction tout en rajoutant : « Il ne cesse de mettre la pression sur tout le monde pour que les choses se fassent dans le respect des règles. Il ne veut donc pas donner le mauvais exemple. Cette entreprise ne rouvrira que si elle honore ses engagements. »


Afficher les commentaires
Articles les plus lus