Côte d'Ivoire : des complices des terroristes de Grand-Bassam interpellés

Par Gary SLM
Publié le 13 juillet 2016 à 19:29 | mis à jour le 13 juillet 2016 à 19:29

La Côte d'Ivoire vient de mettre le grappin sur les complices des terroristes qui ont meurtri la belle commune de Grand-Bassam le 13 mars dernier. Ce sont deux militaires des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (Frci).

les complices des Djihadistes saisis

Les complices des terroristes qui ont semé la mort et la désolation à Grand-Bassam en mars dernier ont été interpellés. Ce sont deux militaires FRCI qui ont “cohabité” avec les membres du commando qui a attaqué la ville de Grand-Bassam. Leur jugement est prévu pour le mois d'août à en croire l'annonce de ce mercredi 13 juillet 2016 du Commissaire du gouvernement, Ange Kessi : “ Les deux militaires (un de la garde républicaine) étaient au courant de la présence des djihadistes à Abidjan et n’ont pas informé leurs supérieur hiérarchique ”, a dit Ange Kessi au cours d’une conférence de presse au Tribunal militaire d’Abidjan.

Comme d'habitude, l’identité des deux scélérats n’a pas été dévoilée. Ne dira t-on pas encore pour nécessité d'enquête? Aussi la date de leur arrestation reste un mystère. Tout ce que pouvait dire le Commissaire du gouvernement, c'est la parole de ces mystérieux FRCI qui disent avoir “ cohabité avec ces personnes mais ne savaient pas qu’elles étaient des djihadistes ”, a ajouté M. Kessi.

Ils sont poursuivis pour “violation de consignes militaires” et devraient être jugés en août, selon le Commissaire du gouvernement. Ces deux arrestations surviennent après l’interpellation en mai de Bari Battesti (24 ans) à Abidjan, présumé convoyeur des armes lors des attaques de Grand-Bassam qui ont fait officiellement 19 morts le 13 mars 2016.


Le principal suspect de l’attaque, Kounta Dallah “activement recherché” est toujours en fuite.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus