Côte d'Ivoire : Insécurité, Exim Bank Chine met Abidjan sous surveillance

Par Gary SLM
Publié le 01 septembre 2016 à 11:28 | mis à jour le 01 septembre 2016 à 11:28

Exim Bank Chine vient de voler au secours des autorités ivoiriennes pour l'installation de la vidéo-protection à Abidjan. En effet, l'insécurité galopante dans la capitale ivoirienne a amené le gouvernement de Ouattara à emprunter auprès de la Chine.

Exim Bank Chine octroie 57 M$ US pour sécuriser Abidjan

La Banque d’export-import de Chine (Exim Bank Chine) vient de casser sa tirelire pour juguler l'insécurité en Côte d'Ivoire. En vertu d'un protocole d'accords signé entre le gouvernement ivoirien et cette banque de l'Empire du centre, une enveloppe de 57 millions de dollars US (33 milliards de FCFA) a été décaissée en guise de prêt. À en croire le ministre de l’Économie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement, cette somme servira à investir dans la sécurisation d'Abidjan. Ainsi, un dispositif de vidéo-protection constitué de 1000 caméras sera installé à des points névralgiques de cette grande agglomération. De même, un système de contrôle et de régulation de la circulation routière viendra résorber le problème quasi-quotidien des embouteillages.

Investir dans la sécurisation du grand Abidjan s'appréhende comme une nouvelle salutaire pour bon nombre d'observateurs. Car le matériel de pointe qui sera acquis grâce à ce financement viendra en appui aux opérations de police. Mais là où le bât blesse, c'est que certains ripoux (policiers véreux) couvrent souvent des bandits de grand chemin. En outre, l'« opération Épervier » dirigée contre le phénomène des microbes (enfants délinquants) a montré toutes ses limites dans la répression des personnes appréhendées. C'est pour cela qu'il faudra également investir dans la formation et surtout dans l'éducation des forces de l'ordre. La prise en compte de ces différents paramètres permettra de garantir aux édifices publics, aux commerces et autres endroits d'Abidjan une bonne sécurité.

Notons que les investissements chinois en Côte d'Ivoire sont actuellement en pleine croissance. Et donc, sécuriser Abidjan serait également bénéfique pour les entreprises chinoises qui y ont en ce moment pignon sur rue.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus