Sondage/Gabon : Ali Bongo - Jean Ping, qui a gagné ?

Par Gary SLM
Publié le 02 septembre 2016 à 00:15 | mis à jour le 02 septembre 2016 à 00:15

Les élections présidentielles au Gabon sont en train virer en crise poste électorale. Les deux finalistes Ali Bongo - Jean Ping réclament chacun la victoire alors que les institutions du pays ne reconnaissent qu'Ali Bongo comme élu lors de cette présidentielle.

Donnez votre avis sur les résultats de la présidentielle entre Ali Bongo - Jean Ping

[poll id="2"]

Jean Ping réclame le recomptage des voix pour de nouveau départager les deux parties. Avant le résultat des élections, il a été accusé d'avoir tenté de déstabiliser les institutions chargées de la gestion de l'élection avec l'aide de puissances étrangères, la Côte d'Ivoire plus précisément. Le conseiller spécial du président ivoirien Alassane Dramane Ouattara, monsieur Mamadi Diané a été pointé du doigt par les autorités gabonaises d'avoir fait entrer des hackers dans le pays pour pirater le système informatique des institutions gabonaises chargées de l’élection afin de détourner les résultats.

Une conversation téléphonique compromettante du même Mamadi Diané avec Jean Ping a été interceptée par les services secrets gabonais. L'homme a été immédiatement limogé par le président Ouattara qui se trouve être un proche des deux candidats gabonais. La Côte d'Ivoire nie toute implication dans cette démarche du conseiller spécial de son président.

Avant la proclamation des résultats, Jean-Ping avait annoncé sa victoire et commencé à menacer le camp Bongo contre toute tentative de tricherie. Les institutions gabonaises ne reconnaissent pas de victoire à l'ancien Président de la commission de l'Union africaine à cette élection présidentielle. Elles ont proclamé son adversaire Ali Bongo vainqueur. Depuis, des heurtes sont signalés ça et là entre force de l'ordre et militants de Jean Ping.

Selon vous, les proches de Jean-Ping doivent-ils s'impliquer dans les manifestations ?

[poll id="3"]

L'ancien diplomate qui s'est parfois prononcé sur les élections en Afrique a très souvent préconisé des solutions discutables. Certaines personnes sur le continent lui demandent de s'appliquer à lui-même ces solutions, à savoir la reconnaissance de sa défaite de Bongo pour éviter une crise profonde au Gabon. Jean-Ping avait refusé de faire recompter les voix en Côte d'Ivoire lors de l'élection entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara malgré de très nombreux cas de fraudes en faveur de l'actuel président ivoirien. Plusieurs sympathisants de Gbagbo lui demandent aujourd’hui de reconnaitre la victoire de Bongo et de ne surtout pas réclamer le recomptage des voix.

[poll id="4"]

[poll id="5"]


Afficher les commentaires
Articles les plus lus