Chine : quand l'économie chinoise séduit le FMI

Par Gary SLM
Publié le 08 octobre 2016 à 13:27 | mis à jour le 08 octobre 2016 à 13:27

La pente ascendante sur laquelle se trouve l'économie chinoise actuellement n'a nullement laissé indifférentes les Institutions de Bretton Woods. Le FMI a fait des commentaires positifs sur la capacité du système économique et financier chinois à résister aux risques.

L'économie chinoise, un modèle pour les autres pays

Dire de l'économie chinoise qu'elle fait rêver plus d'un à l'échelle planétaire n'est qu'une lapalissade. En effet, le Fonds monétaire international (FMI) a récemment publié deux documents, intitulés « Perspectives de l'économie mondiale » et « Rapport sur la situation financière mondiale », qui évoquent tous deux en termes élogieux la situation économique de la Chine. Lesdits documents soulignent que les mesures précédemment prises par la Chine pour assurer une croissance soutenue devraient permettre d'enregistrer encore une croissance économique rapide, avec un taux de 6,6% et 6,2% dans les deux prochaines années dans l'Empire du Milieu. Puis, ces experts du FMI ajoutent que les récentes réformes du gouvernement chinois ont permis une croissance plus équilibrée, tout en permettant aux forces du marché de jouer un plus grand rôle, améliorant dans le même temps la capacité de l'économie et du système financier chinois à résister aux risques.

Les « Perspectives de l'économie mondiale » ont souligné que la Chine, l'Inde et d'autres économies de marché émergentes continuent d'enregistrer un taux de croissance moyen plus élevé que la moyenne mondiale. Ce qui constitue un appui solide à la croissance économique mondiale. La transformation économique de la Chine se poursuit. La consommation maintient une croissance stable, et la part du secteur des services dans l'économie a continué à progresser. Dans le même temps, le renfort du filet de sécurité sociale et la promotion de la libéralisation des services devraient permettre à la transformation économique de la Chine de se poursuivre de façon constante. Le rapport souligne également que, du fait de la croissance continue du revenu par habitant, le niveau de revenu de la Chine devrait réduire son écart avec les pays développés de 7 points de pourcentage au cours des cinq prochaines années.

Par ailleurs, le rapport a noté que la Chine continuera à renforcer la diminution de la dépendance de son économie envers l'investissement et l'industrie en faveur de la consommation et des services, et que si ce genre de politiques est susceptible de conduire à une croissance économique plus lente à court terme, elle peut toutefois jeter les bases d'une croissance plus durable à long terme. Le « Rapport sur la stabilité financière » a, quant à lui, souligné qu'au cours des 20 dernières années, la gouvernance d'entreprise et la protection des investisseurs dans les économies émergentes se sont globalement améliorées. Ce qui aide à renforcer la résilience de leurs systèmes financiers.

Il signale également que la récente réforme du gouvernement chinois destinée à promouvoir une croissance plus équilibrée, tout en permettant aux forces du marché de jouer un plus grand rôle dans l'économie, a permis d'améliorer la résilience du système financier chinois. Néanmoins, des mesures globales destinées à réduire l'effet de levier et améliorer le cadre règlementaire sont nécessaires pour résoudre rapidement le problème de l'endettement élevé des entreprises chinoises et d'autres facteurs de vulnérabilité qui continuent à augmenter dans le secteur financier.

Tous ces rapports constituent donc un véritable pour le président Xi Jinping et son gouvernement.


Source : Quotidien du Peuple (Chine)


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus