CIV - Manchester City : En difficulté, Guardiola rappelle Yaya Touré mais...

Par Gary SLM
Publié le 16 novembre 2016 à 08:49 | mis à jour le 16 novembre 2016 à 08:49

Yaya Touré pourrait reprendre du service du côté de Manchester City. C'est du moins ce qui ressort des propos de son entraineur qui exige toutefois des excuses de son agent.

Le retour de Yaya Touré subordonné aux excuses de son agent

Manchester City aligne en ce moment des contre-performances qui ne sont véritablement pas reluisantes pour l'équipe. Sous la houlette de Pep Guardiola, les Citizens connaissent des défaites humiliantes. La plus cuisante de celles-ci a été enregistrée en Ligue des Champions face au FC Barcelone (4-0). Aussi, face à la grogne généralisée des dirigeants et supporters sur le management de Guardiola qui a mis à la touche certains cadres de l'équipe dont le quadruple ballon d'or africain, Yaya Touré Gnégnéri, le nouveau coach des Skyblue s'offre une échappatoire : « Je voudrais reprendre Yaya Touré dans mon équipe, croyez-moi, je voudrais, mais vous connaissez la situation. »

Notons que Dimitri Seluk n'a jamais digéré le fait que le remplaçant de Manuel Pellegrini mette son poulain à l'écart : « Guardiola a gagné quelques matchs et pense qu'il est le roi. Je vis en Europe et je peux dire ce que je veux. Guardiola ne peut pas m'arrêter. » Puis, il ajoute : « Quand Yaya a quitté Barcelone pour Manchester City, Guardiola lui a dit qu’il partait pour une équipe de m... Aujourd’hui, Guardiola est dans ce même club. Il aime davantage l’argent que le football. » Le technicien espagnol avait demandé à l'agent du champion d'Afrique de s'excuser, au risque de voir son joueur écarté. Mais Seluk s'est voulu formel : « Je m'excuserai auprès de Guardiola s'il s'excuse auprès de Pellegrini pour ce qu'il lui a fait. »


Le meneur de jeu de Manchester City a été mis sur la touche et son équipe peine à s'affirmer. En dépit de sa première place en championnat (20 points +11), les supporters ne sont nullement rassurés. Ils appellent donc les parties à ravaler leur orgueil afin d'oeuvrer pour l'intérêt commun. Mais apparemment, Guardiola semble camper sur sa position, ce qui pourrait faire perdre à son équipe son lustre d'antan. Surtout que les défis à venir sont très décisifs.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus