Côte d'Ivoire : Aboudrahamane Sangaré maintient la pression

Par Gary SLM
Publié le 07 novembre 2016 à 17:01 | mis à jour le 07 novembre 2016 à 17:01

Le président par intérim du Front populaire ivoirien (FPI original), Aboudrahamane Sangaré est résolu à aller jusqu'au bout du combat pour voir retirer le projet de Ouattara, à savoir la nouvelle Constitution. Il l'a signifié en des termes bien mesurés.

Aboudrahamane Sangaré plus résolu que jamais

Aboudrahamane Sangaré, chef du Front du Refus, a tenu des propos qui dans l'ensemble laissent entrevoir des lendemains non paisibles pour le régime d'Abidjan, à cause de la nouvelle Constitution qui peine à se faire admettre.

Remonté contre ce projet de nouvelle Constitution, Aboudrahamane Sangaré était tout feu tout flamme ce samedi à Yopougon : « Ce combat-là ne s’arrêtera pas. Ne croyez pas que nous allons baisser les bras (...)quelque chose est en train de prendre forme et c’est à nous (eux) de le faire parvenir à maturité (...) ceux qui sont dans la voie de la vérité et de la justice triomphe toujours (...) Quand on a l’avenir et l’espérance pour soi, on ne peut pas fuir devant quelqu’un ,» a t-il avancé.

Par ailleurs, il a sonné la mobilisation avec un brin de sagesse : “ Vous avez la mobilisation, laissez-nous le choix du moment (...) quand on vous tend un chiffon rouge ne foncez pas dessus, prenez le temps justement de changer la couleur du chiffon, “ a t-il conclu.

Le 30 octobre, le Front du refus et la Coalition du non ont appelé les ivoiriens à « boycotter » le référendum sur la nouvelle Constitution, qu’ils jugent « illégale » et « non consensuelle ».


Afficher les commentaires
Articles les plus lus