Tchad : L'ambassade des États-Unis attaquée par un terroriste de Daech

Par Gary SLM
Publié le 30 novembre 2016 à 18:16 | mis à jour le 30 novembre 2016 à 18:16

L'ambassade des États-Unis au Tchad a essuyé plusieurs tirs à l'arme automatique, ce mercredi 30 novembre. Il y a eu plus de peur que de mal, car aucune victime n'est à déplorer. Le Tchadien, présumé auteur de cette attaque, a été appréhendé avec en sa possession un testament dans lequel il fait allégeance à l'EI.

Le personnel de l'ambassade des États-Unis sur le qui-vive

La guerre que l'État islamique (EI) a décidé de livrer aux États-Unis semble ne connaître aucune limite. Que ce soit sur le territoire américain ou en dehors, les intérêts des USA ne sont véritablement plus à l'abri. En effet, un homme de nationalité tchadienne a attaqué, ce matin, la représentation diplomatique des USA à N'Djamena. Arrivé à moto, l'assaillant a tiré plusieurs coups de feu sur les locaux de l'ambassade sans faire de victimes. Mais dans sa fuite, il a été rattrapé par les forces de défense et de sécurité tchadiennes. Pendant les fouilles d'usage, il a été retrouvé sur le terroriste une note dans laquelle il faisait allégeance à Daech. L'ambassadrice Geeta Pasi a demandé à tout son personnel de rester à couvert dans les locaux de l'ambassade.

Cette attaque qui s'est produite dans la capitale tchadienne vient rappeler l'ampleur du terrorisme transfrontalier. Car, dans la tourmente dans son fief de Mossoul, voilà que l'EI est en train de se déporter en Afrique. Le hic, c'est que ce sont des nationaux des différents pays qui sont enrôlés pour accomplir la basse besogne. Durant les campagnes électorales, Donald Trump avait promis faire de la lutte antiterroriste son cheval de bataille. Voilà donc un cas pratique qui lui permettra de mieux peaufiner sa stratégie aussi bien à travers le monde qu'en Afrique.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus