Sénégal : Terrorisme, Macky Sall cherche des solutions au Forum de Dakar

Par Gary SLM
Publié le 05 décembre 2016 à 10:28 | mis à jour le 05 décembre 2016 à 10:28

Macky Sall est très préoccupé par le terrorisme transfrontalier dont aucun pays n'est visiblement à l'abri. Sur l'initiative du président sénégalais, la troisième édition du Forum paix et sécurité en Afrique s'ouvre ce lundi à Dakar.

La paix et la sécurité, le leitmotiv de Macky Sall

Depuis maintenant trois ans, le président sénégalais ne cesse de réunir des experts, chercheurs, militaires, responsables politiques ou membres de la société civile de divers horizons pour évoquer la lutte antiterroriste en Afrique. En effet, le Forum de Dakar est le cadre idoine offert par Macky Sall pour pousser des réflexions approfondies. A l'édition de cette année, le thème retenu est « l'extrémisme violent et la gestion des espaces africains ». Ainsi, les présidents Muhamadu Buhari (Nigeria), Ibrahim Boubakar Keita (Mali), Faure Gnassingbé (Togo), Uhuru Kenyatta (Kenya), Filipe Nyusi (Mozambique), Jean-Yves Le Drian (ministre français de la Défense) ou encore Federica Mogherini (haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la sécurité) qui ont, du reste, confirmé leur participation, trouveront la panacée pour une Afrique beaucoup plus paisible.

Sans être un cadre formel, cette rencontre est toute autant opportune, vu la montée de la menace terroriste en Afrique. Même si jusque-là le Sénégal est épargné, il n'en demeure pas moins que le pays n'est nullement à l'abri. Aussi, les attentats de Bamako, de Ouagadougou ou encore de Grand-Bassam ont laissé un constat aux autorités sénégalaises : « Nos sécurités sont liées. » Il s'agira donc, pendant ces deux jours, de réfléchir à une méthode commune pour mieux anticiper sur les attaques. Une étroite collaboration entre les forces de sécurité et les fins limiers des différents pays n'est pas à exclure. Smaïl Chergui, Commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA, viendra, comme à l'accoutumée, prêter main-forte aux participants. Car le terrorisme semble de plus en plus se délocaliser en Afrique après la traque de Daech sous d'autres cieux.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus