Côte d'Ivoire: les priorités de M. Alassane Ouattara pour 2017

Par Gary SLM
Publié le 03 janvier 2017 à 11:19 | mis à jour le 03 janvier 2017 à 11:19

M. Alassane Ouattara lors de son message à l'endroit des Ivoiriennes et des Ivoiriens en fin d'année 2016, a indiqué ses priorités pour l'année 2017. Prises ensemble, ces priorités renferment un caractère éminemment politique avec une touche sociale pour apaiser les jeunes fougueux.

2017 en Côte d'Ivoire: les priorités de M. Alassane Ouattara

Les priorités de M. Alassane Ouattara dès ce mois de janvier 2017 se résument à l'animation de grandes institutions comme l'Assemblée nationale et la Vice-présidence de la république de Côte d'Ivoire : «Dès le début de l'année, la Nouvelle Assemblée Nationale sera installée. Par ailleurs, conformément à l'article 79 de la Constitution, je procéderai à la nomination du Vice-Président de la République, » a t-il déclaré.

Fidèle à son désir de porter la Côte d'Ivoire à l'émergence à l'horizon 2020, Alassane Ouattara entend ajouter aux deux institutions susmentionnées, le Sénat qui viendra apporter une touche moderne à ce projet justement de modernisation de la Côte d'Ivoire. Ne dit-il pas que l’objectif de tous ces changements institutionnels est de moderniser son pays pour atteindre l'émergence à l'horizon 2020?

Conscient du lourd tribut payé par la jeunesse ivoirienne et de la sous-région ouest africaine qui a pris part aux différentes crises sociopolitiques du pays, M. Ouattara a levé le voile sur l'aspect social de sa politique pour 2017 :«Croyez-moi, la création d'activités génératrices de revenus pour vous, les jeunes, demeure ma priorité. Les emplois créés en 2016, au nombre de 600 000 environ, constituent des résultats tangibles qui nous encouragent à redoubler d'efforts (...) Un accent particulier sera mis sur la formation professionnelle et l'auto-emploi. Nous mettrons également en œuvre des mesures incitatives afin que le secteur privé s'engage plus résolument en faveur de cette grande cause nationale qu'est l'emploi des jeunes (...) Les discussions que nous venons de conclure avec les principaux acteurs dans les secteurs du cacao et de l'anacarde, vont permettre une plus grande transformation locale de ces matières premières et la création de milliers d'emplois, » s’est-il justifié.

La qualité de vie des Ivoiriens, aux dires de M. Ouattara, est au cœur de son engagement en 2017.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus