Côte d’Ivoire - PETROCI : Déplacement en Jet privé, le DG Ibrahima Diaby s'enfonce...!

Par Gary SLM
Publié le 18 février 2017 à 09:53 | mis à jour le 18 février 2017 à 09:53

Nous évoquions lundi dernier les folles dépenses du DG de la PETROCI, M. Ibrahima Diaby. Il a tenté d’apporter, difficilement, une réponse concernant ses déplacements en Jet privé aux frais de l’entreprise.

Le DG de la PETROCI, Ibrahima Diaby en difficulté

Ce vendredi, M. Ibrahima Diaby, DG de la PETROCI, a convoqué des journalistes triés sur le volé pour assister à sa conférence de presse. Lors de celle-ci, celui dont la démission est réclamée par le personnel de l’entreprise a évoqué plusieurs points pouvant justifier les actuelles difficultés de l’entreprise. Il a profité de cette tribune qu’il s’est offerte pour défendre ses déplacements en avion privatisés.

« Depuis quelques années, PETROCI est poursuivie par les juridictions nigérianes pour un contentieux suite à l’acquisition du réseau de stations-service Chevron-Texaco en 2004. La gravité de ce problème pourrait avoir des conséquences lourdes sur notre société si cette question n’est pas traitée avec efficacité. Les montants en cause dépassent le milliard de dollars US », a-t-il confié devant la presse.

M. Ibrahima Diaby a explique ensuite qu’afin : « de répondre aux convocations desdites juridictions, la Direction Générale accompagnée par certains agents en charge de ce dossier a effectué plusieurs voyages au Nigéria, souvent de manière urgente, car le défaut de présence nous couterait des dizaines de millions de dollars, cela explique deux voyages en vol privé de la délégation PETROCI et de leurs Avocats pour éviter des condamnations de plusieurs centaines de millions de dollars. »

Le DG dépensier rajoutera : « D’autres missions au Nigéria ou ailleurs ainsi que l’appui d’avocats et consultants seront nécessaires dans ce dossier pour la sauvegarde des intérêts de PETROCI.»

Comment inventer une urgence pour se payer du bon temps en Jet privé

Forcement, cet argument aurait pu faire sourire si l’affaire n’était pas grave. Un tribunal comme celui du Nigéria qui traite une affaire aussi importante que ce dossier des « Stations-service Chevron-Texaco » n’a certainement pas convoqué les dirigeants de la PETROCI le soir pour le lendemain. M. Ibrahima Diaby et ses collaborateurs avaient donc la possibilité d’acheter des billets d’avion, même en classe affaires, pour relier le Nigéria.

Cette affaire des déplacements en Jet privé n’est pas le seul reproche fait au dirigeant de cette entreprise. Il a également fait acheter une BMW Full Options d’une valeur de 78,9 millions de FCFA pour ses déplacements. Sans doute pour aller voir un juge d’urgence ? L’État de Côte d’Ivoire plafonne pourtant le prix d’achat de véhicules des Directeurs Généraux de société nationale à 45 millions. Sur ce sujet, M. Ibrahima Diaby a évidemment fait le mort. Il n’était d’ailleurs pas plus vivant pour parler du site internet nullissime de PETROCI Holding qu’il a acheté 174 millions de FCFA, une folie.

Petroci, contrat avec ADA GroupeFacture PETROCI


Afficher les commentaires
Articles les plus lus