Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo et Dogbo Blé devant leurs juges ce mardi

Par Gary SLM
Publié le 20 février 2017 à 16:21 | mis à jour le 20 février 2017 à 16:21

Les tribunaux du Plateau et de Yopougon seront encore en ébullition, dès ce mardi 21 février. Et pour cause, le procès de Simone Gbagbo et celui de Dogbo Blé, naguère reportés, reprendront devant la Cour d'Assises.

Simone Gbagbo et Dogbo Blé dans le box des accusés

Les avocats commis d'office à Simone Gbagbo rechignent à la défendre.Empêtrés dans des procès presque interminables, l'ex-première dame et l'ex-chef de la Garde républicaine du régime Gbagbo seront devant leurs juges dès demain. En effet, le report du procès de Simone Gbagbo avait été demandé par ses avocats à elle commis d'office. Ainsi que le justifiait Me Georges Viera Patrick, l'un de ces avocats : « Nous demandons un délai de grâce pour mieux nous imprégner du dossier et pour mieux défendre Mme Simone Gbagbo. » Demande qui a été agréée par le juge de la Cour d'Assises Boiqui Kouadjo. Il a par ailleurs reporté le procès de Mme Gbagbo au mardi 21 février prochain. Sauf qu'elle a décidé de boycotter son procès tout comme ses juges originels. Déjà condamnée à 20 ans de réclusion pour atteinte à la sûreté de l'État, elle est poursuivie pour crime de guerre et crime contre l'humanité.

Dogbo Blé poursuivi pour l'assassinat d'Yves Lambelin et autresComme par enchantement, le procès de Dogbo Blé Bruno a été également renvoyé au même jour. Le juge Mourlaye Cisseko a tiré motif de « difficultés sérieuses » pour reporter celui de l'ex-patron de la GR. Ces difficultés tiennent à l'absence de cinq accusés sur dix, et qui n'étaient nullement représentés par des avocats non plus. Cet autre procès dans lequel Dogbo Blé est cité a trait au rapt puis à l'assassinat des Français Yves Lambelin, ex-directeur général du groupe Sifca, Stéphane Frantz Di Rippel, ancien directeur de l’hôtel Novotel d'Abidjan, le Malaisien Chelliah Pandian, directeur général de Sania, filiale de Sifca et le Béninois Raoul Adeossi. Dogbo Blé a déjà écopé de la perpétuité dans l'affaire de l'assassinat de Robert Guéï.

Cependant, certains observateurs s'interrogent sur la coïncidence des procès des deux proches de l'ex-président Laurent Gbagbo, lui-même actuellement en procès. Une telle manoeuvre ne cacherait-elle pas un dessein inavoué ? L'avenir nous situera sur la suite de ces deux affaires.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus