Côte d'Ivoire : Alcide Djédjé nommé directeur de campagne par Ouattara

Par Gary SLM
Publié le 28 février 2017 à 13:01 | mis à jour le 28 février 2017 à 13:01

Alcide Djédjé a été nommé par le président Ouattara pour conduire la campagne pour un poste au Conseil de sécurité. Le diplomate proche de l'opposition fait partie de la délégation présente à Genève pour le Conseil des droits de l'homme.

Alcide Djédjé dans la délégation ivoirienne pour Genève

Ne dit-on pas que la politique est la saine appréciation des réalités du moment ? Cette assertion est d'autant plus vraie que le paysage politique ivoirien vient d'en dresser un nouveau tableau. En effet, Alcide Djédjé a été nommé par le président Alassane Ouattara pour conduire la campagne de la Côte d'Ivoire pour un siège de membre non-permanent au Conseil de sécurité de l'ONU. Aussi, l'ancien ministre des Affaires étrangères de l'ex-président Laurent Gbagbo fait-il partie de la délégation conduite par Amon Tanoh Marcel. Lors du Conseil des droits de l'homme à Genève (Suisse), il aura pour mission de battre campagne pour le pays.

Si cette démarche est du reste appréciée par certains observateurs, elle passe cependant mal auprès de certains caciques de l'opposition. Pour cette dernière tendance, vouloir collaborer avec le régime Ouattara serait trahir Laurent Gbagbo et les autres personnalités emprisonnées. Ils vont plus loin pour dire qu'Alcide Djédjé ne serait qu'un faire-valoir. Sa présence dans la délégation n'aurait pour but que de faire croire au respect des droits de l'homme En Eburnie. Et pourtant, la branche du FPI dirigée par Pascal Affi N'Guessan, dont fait partie le diplomate, s'est résolument inscrite dans la logique du dialogue républicain. Ainsi, ceux-ci ne trouvent-ils aucun inconvénient à collaborer avec les nouvelles autorités ivoiriennes.

Notons qu'Alcide Djédjé a été le Représentant permanent de la Côte d'Ivoire aux Nations unies de 2007 à 2010. À cet effet, en diplomate chevronné, il est le mieux indiqué pour diriger cette campagne de la Côte d'Ivoire. Mais le paysage politique ivoirien est tellement clivé que tout se commente et s'interprète suivant la chapelle politique.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus