Côte d'Ivoire : Agrobusiness, Olga Koffi, directrice de "Agricash" écrouée à la MACA

Par Gary SLM
Publié le 24 mars 2017 à 12:25 | mis à jour le 24 mars 2017 à 12:25

En attendant de rembourser totalement la somme due aux souscripteurs d'Agrobusiness, les autorités continuent la traque des responsables desdites sociétés. La police économique vient donc de mettre le grappin sur Olga Koffi, une responsable de ces sociétés.

Olga Koffi interpellée, des souscripteurs s'indignent

Le séisme qui s'est emparé des sociétés d'agrobusiness est visiblement loin de son épilogue. En effet, le gouvernement ivoirien était intervenu pour mettre un terme à l'opération de souscription dans ces sociétés, qui était par ailleurs perçu comme un vaste réseau d'escroquerie. Aussi, les responsables desdites sociétés sont activement recherchés pour répondre de leur responsabilité.

Olga Koffi, directrice de l'entreprise « Agricash » vient de tomber dans les mailles du filet de la police économique. Elle a été arrêtée à son domicile et conduite dans les locaux de ladite police. Là-bas, elle a tout d'abord été auditionnée par un juge d'instruction qui l'a placée sous mandat de dépôt et l'a aussitôt déférée à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA).

Cette interpellation de la présidente du Syndicat national des professionnels de l’Agrobusiness en Côte d’Ivoire (SYNAPAB-CI) n'est nullement pas du goût de certains souscripteurs. Car selon eux, Mme Koffi s'était engagée à rembourser à 100% les sommes investies par les souscripteurs dans sa société. Ils disent ne pas comprendre cet acharnement contre cette dame dont la société acquittait normalement ses adhérents avant l'interférence des autorités.

Cependant, par la voix du ministre Bruno Nabagné Koné, le gouvernement a annoncé le remboursement des souscripteurs. Cette opération qui a débuté le 15 mars dernier se déroulera en 4 phases. Et selon le porte-parole du gouvernement, ces remboursements se feront suivant le solde disponible sur les différents comptes. Toutefois, des observateurs déplorent le fait que jusqu'ici, aucun centime n'est disponible sur le compte des personnes censées être déjà remboursées. Imbroglio total ! N'empêche que le gouvernement promet de continuer à écumer les différents comptes pour désintéresser tous les souscripteurs.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus