Ghana: l'ex-président John Mahama Dramani assume son échec aux présidentielles passées

Par Gary SLM
Publié le 13 avril 2017 à 13:59 | mis à jour le 13 avril 2017 à 13:59

L’ex-président du Ghana, John Mahama Dramani, en toute responsabilité, assume son échec aux présidentielles passées, qui se sont soldées par la victoire de l'actuel Président Nana Akufo-Addo.

John Mahama Dramani revient sur son échec lors des présidentielles passées

Combien s'est-il senti heureux après avoir lâché cette phrase: « j’assume l’ultime responsabilité de notre défaite et si cela peut satisfaire ces personnes, qu’elles me blâment », lançait l'ex-président John Mahama Dramani devant ses collaborateurs et toute la presse désirant l'entendre sur son échec aux élections présidentielles dernières.

Pour l'ex-président John Mahama Dramani, du parti politique le NDC, la défaite enregistrée aux élections présidentielles de Décembre 2016, ne constituent pas la fin du monde. Par conséquent, y revenir constamment en cherchant des boucs émissaires ça et là, et notamment en l'accusant sans fin lui Dramani, d'être l'auteur même de cette débâcle, n'est pas une attitude responsable.

John Mahama Dramani ne supporte plus que les Ghanéens et des autorités tapies dans l'ombre passent le clair de leur temps à culpabiliser ses collaborateurs et lui en les accusant de tous les péchés du Ghana qui ont occasionné leur défaite lors de ces élections là.

Fier d'avoir apporté aux Ghanéens des infrastructures routières modernes et bien d'autres réalisations, l'ex-président John Mahama Dramani s'offusque toutefois, de la manière dont l'actuel Président Nana Akufo-Addo utilise la barbarie pour récupérer les biens de l'Etat à ses collaborateurs.

Pour lui, si cela est avéré, les biens peuvent être récupérés de manière plus «civilisée», au lieu de faire irruption avec brutalité chez des autorités responsables en criant et frappant ça et là "on veut les biens de l'Etat"...


Afficher les commentaires
Articles les plus lus