Côte d’Ivoire : Procès Gbagbo et Blé Goudé, la défense exulte d’avance

Par Gary SLM
Publié le 24 avril 2017 à 09:19 | mis à jour le 24 avril 2017 à 09:19

Pour le procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé contre la CPI qui reprend ce lundi, l’avocat Me Zokou Séri, conseil de l’ancien leader patriotique a tenu des propos qui traduisent tout l’optimisme de son équipe quant à un acquittement à venir de son client.

Gbagbo et Blé Goudé ne devraient pas être condamnés, selon Me Zokou Séri

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé sont poursuivis par la Cour Pénale Internationale qui les accuse d’avoir fomenté un « plan commun » pour exterminer les partisans du président Alassane Ouattara dès leur prise du pouvoir en Côte d’Ivoire. L’avocat de Charles Blé Goudé était l’invité à la conférence explicative du différend ayant opposé le président ivoirien de l’époque et la France-Afrique le 22 avril dernier. À cette conférence baptisée « Gbagbo contre la Franceafrique » du journaliste investigateur belge Michel Collon, la parole a été donnée à Me Zokou Séri, défenseur des intérêts de l’ancien leader patriotique.

Me Zokou Séri a à cette occasion affiché la sérénité de son camp sur l’issue de ce procès. Il a déclaré : « Je vais m’en tenir à ce que vous avez déjà vu et entendu et non à ce qu’on va faire, parce que nous réservons quelques surprises à Mme la procureur (Fatou Bom Bensouda, ndlr)».

Dans ce centre d’information Maurice Ravel à Paris, où était organisée l’émission « Commission d’Enquête d’Investig’Action », Me Zokou Séri a confié « dans le cadre d’un procès pénal, c’est l’accusation qui apporte la preuve de la culpabilité. Et dans le cas de la Cour Pénale International, au-delà de tout doute raisonnable, il appartient à l’accusation d’établir sa thèse. » Or selon l’avocat de Charles Blé Goudé, qui définit la notion de témoin comme étant « quelqu’un qui a vu, qui a vécu, qui sait », le procureur n’a invité que des « témoins qui n’avaient rien vu, ne savaient pas et qui fabriquaient des histoires.»

Gbagbo et Blé Goudé proches dont retour à Abidjan...

Me Zokou Séri s’est en tout cas montré assurant concernant l’issue de ce procès. D’après lui, les choses vont dans le bon sens pour son client, ce qu’il ne croit pas être le cas pour « la procureur ». Le défenseur du surnommé « Génral de la Rue » a fait savoir que les généraux, propres témoins de Bensouda, « qui sont passés récemment » dans le prétoire « ont démoli la thèse du procureur qui se trouve aujourd’hui » en difficulté. Il va jusqu’à a affirmer que son équipe fait le pari de ne pas avoir le besoin de «présenter de témoins » pour obtenir l’acquittement de son client.

À l’écouter, Laurent Gbagbo et son protégé sont bien plus proches d’un retour en Côte d’Ivoire que d’un séjour prolongé après le procès.

Il faut savoir que le procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé reprend ce lundi 24 avril. Vous pouvez le suivre en direct dans "Salle d’Audience 1".


Afficher les commentaires
Articles les plus lus