Côte d'Ivoire : De retour au PDCI, KKB ne veut rien concéder au RDR en 2020

Par Gary SLM
Publié le 28 juin 2017 à 19:05 | mis à jour le 28 juin 2017 à 19:05

Kouadio Konan Bertin, réintégré au PDCI, menace déjà le RDR pour la présidentielle de 2020. Pour lui, il est hors de question que son parti s'abstienne au profit du RDR comme il l'avait fait en 2015. Si les responsables de ce mouvement venaient à la jouer comme en 2020, il promet de se dresser une nouvelle fois contre le parti du président Ouattara.

KKB (PDCI) en embuscade pour la présidentielle 2020

Kouadio Konan Bertin (KKB) dit lutter pour la survie du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI). À cet effet, l'ex-député de Port-Bouët ne veut pas entendre parler d'élection présidentielle sans candidat PDCI. Aussi, pour l'échéance électorale de 2020, les instances dirigeantes du vieux parti, avec à leur tête le président Henri Konan Bédié, ont clairement indiqué leur volonté de présenter l'un de leurs membres actifs comme candidat à la présidentielle de 2020. Et pour le président Bédié, ce candidat sera de facto celui de la coalition RHDP au pouvoir.

Néanmoins, l'ex-président des jeunes de l'ancien parti unique, dont la sanction vient d'être levée, déclare être revenu à la maison pour se mettre entièrement à la disposition des siens. Cependant, il insiste pour que le PDCI ne se dérobe pas au moment venu. Car, prévient-il : « A priori, je veux que le PDCI ait un candidat en 2020. Peu importe qui ce sera. Sauf que, si mes aînés refusent d'y aller, c'est clair que je vais y aller. S'ils répètent ce qu'ils ont fait en 2015, c'est clair que je vais y aller. » Puis, il poursuit : « Mais si en 2020, il se trouve des militants plus talentueux, plus compétents, qui sont décidés à représenter le PDCI pour qu'il ne meurt pas, moi, je vais m'aligner. »

Notons que, par une décision prise début juin, le président Bédié avait réintégré tous les militants frappés de sanction. Outre KKB, Yasmina Ouegnin, la députée réélue de Cocody, est également revenue « à la maison". Elle s’était présentée contre la candidate RHDP soutenue par le PDCI. La « Fiancée de la Côte d’Ivoire » l’avait emporté, ce qui fera reconnaitre son tort au Pr Bédié plus tard. Il reconnait s’être trompé sur le choix fait par son parti qui avait préféré l’ex-ministre Affoussiata Lamine Bamba.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus