CIV - BF : Le PM Gon Coulibaly déblaie l'axe ivoiro-burkinabè avec le TAC

Par Gary SLM
Publié le 08 juillet 2017 à 10:13 | mis à jour le 08 juillet 2017 à 10:13

La coopération ivoiro-burkinabè tend à se pérenniser grâce à l'action conjointe des autorités des deux pays voisins. Le PM ivoirien Amadou Gon Coulibaly s'est, à cet effet, rendu à Ouagadougou pour le sommet du TAC.

Gon Coulibaly prépare la rencontre Ouattara-Kaboré pour le TAC

Passées les brouilles diplomatiques, les relations ivoiro-burkinabè s'est totalement normalisées. C'est du moins ce qui ressort des rencontres régulières entre le présidents Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré. En effet, la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso sont liés par un Traité d’Amitié et de Coopération (TAC). Ainsi, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly s'est rendu à Ouagadougou où il a rencontré son homologue Paul Kaba Thiéba en vue de préparer la rencontre de haut sommet qui se tiendra le 18 juillet prochain dans la capitale burkinabè.

Préalablement à cette rencontre, un Conseil des ministres des gouvernements des deux parties aura lieu le 17 juillet. Ce Conseil permettra aux autorités des deux Etats de peaufiner leurs visions dans le cadre de leur coopération bilatérale. Car le TAC a été initié pour consolider les relations privilégiées de fraternité et de coopération dans les grands domaines d’intérêt commun, notamment politique, socio-économique, culturel, scientifique, judiciaire, de défense, de sécurité, d’environnement et de droit humain unissant les deux pays.

Notons que la Côte d'Ivoire et le Faso s'étaient brouillés du fait d'un enregistrement téléphonique supposé qui impliquait le président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro et l'ex-ministre des Affaires étrangères burkinabè Djibrill Bassolé dans une tentative de coup d'Etat au pays des hommes intègres. Mais les présidents Ouattara et Kaboré ont entrepris de régler cette affaire par la voie diplomatique.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus