La Côte d'Ivoire renforce sa base navale avec un 4e navire de guerre

Par Gary SLM
Publié le 08 juillet 2017 à 11:46 | mis à jour le 08 juillet 2017 à 11:46

La marine nationale ivoirienne vient de faire l'acquisition d'un 4e navire de guerre afin de renforcer sa base navale. Face à la montée de la piraterie dans le Golfe de Guinée, ce navire militaire arrive certainement à point nommé.

Avec un 4e navire de guerre, la base navale ivoirienne affûte ses armes

Il est indéniable que la sécurité maritime préoccupe les autorités ivoiriennes au plus haut point. Ainsi, le président Alassane Ouattara met-il un point d'honneur à acquérir des armes depuis la levée de l'embargo. A cet effet, la marine nationale ivoirienne vient de réceptionner, ce jeudi, un 4e navire de guerre de la part des Chinois.

Il s'agit d'un bateau d'une capacité d'équipage de 11 marins. Equipé de 2 moteurs de 485 kwt chacun et d'une longueur de 27 mètres, ce bâtiment de guerre contient également une coque en acier et 2 GE, une grue, un chariot-élévateur et une plieuse. La base navale est ainsi équipée pour combattre les pirates qui ont fait du Golfe de Guinée leur nouveau repaire.

Le général de division Sékou Touré, chef d'état-major des Forces armées de Côte d'Ivoire (Faci) en est particulièrement fier : « C’est une fierté pour moi, en tant que chef d’Etat-major général, de réaliser la montée en puissance de notre Marine nationale. Désormais plus compétitive sur le plan régional, nous aurons une force navale en même de mieux répondre aux exigences de ses charges régaliennes dans le golfe de Guinée à l’instar de certains pays mieux disposés dans la sous-région. »


Notons que la Côte d'Ivoire a récemment acquis des hélicoptères de type MI-24. Et maintenant, c'est un 4e navire de guerre qui entre dans les poudrières ivoiriennes. Aussi, des observateurs s'interrogent-ils sur cette course à l'armement, au moment où le pays traverse de sérieuses difficultés de trésorerie.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus