Côte d'Ivoire : La gendarmerie de Fresco attaquée, Alain Lobognon indigné

Par Gary SLM
Publié le 29 juillet 2017 à 20:35 | mis à jour le 29 juillet 2017 à 20:35

La gendarmerie de Fresco a été attaquée dans la nuit de vendredi à samedi par des individus non encore identifiés. Alain Lobognon, député-maire de la ville, très proche de Soro, se dit consterné par cette attaque.

Alain Lobognon s'interroge sur l'attaque de la gendarmerie de Fresco

Des assaillant lourdement armés ont pris d'assaut la brigade de gendarmerie de Fresco cette nuit. Cette attaque qui intervient après celles de l'école de police et de la gendarmerie d'Azaguié suscite de véritables inquiétudes. Aucun bilan n'est pour l'instant disponible.

Cependant, Alain Lobognon, député-maire de la ville, en donne des détails : « Des hommes armés sont dans notre belle cité depuis 21h28. Après une attaque de la brigade de gendarmerie d'où ils sont partis avec des gendarmes pris en otage, ils ont mis le cap vers la sous-préfecture. Les populations se sont cloîtrées chez elles. C'est le calme plat actuellement dans la ville. »

Eu égard à ces faits relatés par ce proche collaborateur de Guillaume Soro, plusieurs interrogations fusent çà et là. Qui sont les auteurs de cette autre forfaiture ? S'inscrit-elle dans un vaste mouvement de destabilisation de Côte d'Ivoire ? D'autres attaques d'envergure sont-elles en vue, comme l'a révélé le porte-parole du gouvernement Bruno Nabagné Koné ?

En attendant d'en savoir davantage, les autorités sécuritaires sont à pied d'oeuvre pour ramener le calme dans la ville. L'honorable Lobognon, dont c'est la ville natale, est profondément touché par l'attaque de sa localité située à 178 kilomètres d’Abidjan. Il est évident que diverses suspicions vont bon train.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus