Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara, des signes de sa retraite politique définitive ?

Par Gary SLM
Publié le 11 septembre 2017 à 12:37 | mis à jour le 11 septembre 2017 à 12:37

Les lampions se sont éteints, ce dimanche, sur le 3e Congrès du RDR. Alassane Ouattara y a pris à contre-pied partenaires et adversaires en renonçant à la présidence du RDR. Serait-ce les signes annonciateurs de sa retraite politique définitive ?

Le temps de la retraite politique pour Alassane Ouattara ?

Le président Alassane Ouattara avait annoncé, en janvier dernier, qu'il partirait à sa retraite politique définitive à la fin de son deuxième mandat. Cependant, les cadres du RDR avaient émis la volonté de voir leur mentor continuer à diriger le parti. Mais lors de ce 3e Congrès ordinaire, le chef de l'État ivoirien a dribblé tout son monde. Contrairement à la volonté des congressistes de le maintenir à la tête du Rassemblement des républicains (RDR), M. Ouattara a, en effet, fait la passe à Henriette Dagri Diabaté, la grande Chancelière de la République.

Loin d'être une parvenue, la nouvelle présidente du parti au pouvoir est une militante de première heure. Professeur titulaire d’Histoire, elle a par ailleurs participé à tous les grands combats pour l'ascension de ce parti, avec, à la clé, un séjour carcéral en 1999. Elle aura donc pour mission de canaliser les extrémismes de la rue Lepic, et faire les concessions nécessaires pour la survie du RDR. De même, elle devra oeuvrer à renforcer l'alliance entre les partis du Rassemblement des houphouetistes pour la paix et la démocratie (RHDP), coalition au pouvoir.

Eu égard aux nouvelles nominations, le président Ouattara semble résolument s'inscrire dans une logique de renouvèlement du RDR. Aussi, la nomination du PM Amadou Gon Coulibaly au poste de 1er vice-président du parti attesterait-elle la volonté du "Brave tchê" de passer définitivement la main. Il se murmure d'ailleurs que l'actuel chef du gouvernement serait pressenti pour succéder à Ouattara en 2020. En pareille occurrence, le président Alassane Ouattara s'ouvrirait ainsi la voie d'un "repos mérité", selon ses propres termes.

Toutefois, d'aucuns attendent d'abord de scruter l'horizon avant de s'assurer de cette retraite politique définitive du président Ouattara. Car, Henri Konan Bédié continue de réclamer la candidature d'un militant actif du PDCI sous la bannière du RHDP. Cette alternance politique pourrait-elle se réaliser avec la nouvelle configuration du RDR ? Telle est la préoccupation de bon nombres de militants du vieux parti.

Discours de Ouattara à la clôture du 3e Congrès du RDR



+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus