Togo : le gouvernement réagit au boycott de demain vendredi lancé par l’opposition

Par Gary SLM
Publié le 28 septembre 2017 à 15:06 | mis à jour le 28 septembre 2017 à 15:06

Le gouvernement au Togo vient de réagir au mot d’ordre de l’opposition prévu pour demain vendredi 29 septembre 2017, boycott projeté sous le slogan « Togo mort ». Pour le gouvernement, les Togolais doivent vaquer à leurs occupations en toute sérénité.

L’opposition et le gouvernement vers un autre affrontement demain vendredi au Togo

Face au mot d’ordre lancé par l’opposition togolaise de faire de la journée de demain vendredi 29 septembre 2017, une journée « morte » pour rendre hommage aux martyres de la résistance des forces démocratiques au Togo, le gouvernement togolais a réagi de la manière suivante :

« Nous n’avons pas été officiellement informés. Nous voulons rappeler à tous les fonctionnaires, toute la population togolaise que le vendredi est un jour ouvrable comme les autres jours. Ceux qui ont des activités économiques sont libres de vaquer à leur activées, ceux qui sont fonctionnaires sont libres d’aller dans leur lieux de travail. Des dispositions sont prises pour assurer la sécurité de tous ceux qui seront appelés à se rendre à leur lieu de travail », a déclaré le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame.

Le gouvernement à cette déclaration était représenté par le Ministre de la Sécurité susmentionné et ses collègues de l'Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi et de la Commnuication, Guy Madjé Lorenzo.


Les tensions politiques au Togo sont de plus en plus vives et la défiance entre le gouvernement et l’opposition de plus en plus prononcée. Vivement qu'un terrain d'entente soit trouvé entre les partis en belligérance pour permettre au Togo de garder sa bonne pente de relance économique.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus