Mali : Antiterrorisme, IBK reçoit un renfort aérien avec des avions de guerre

Par Gary SLM
Publié le 04 octobre 2017 à 12:39 | mis à jour le 04 octobre 2017 à 12:39

La lutte antiterrorisme est devenue une priorité pour les Autorités maliennes. Le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a assisté à la réception de plusieurs avions de guerre, ce mardi à Bamako.

Antiterrorisme, IBK dote l'armée malienne d'avions de guerre

Dans sa lutte antiterrorisme, l'armée malienne vient de faire une acquisition qui va assurément booster le moral de ses troupes. La flotte aérienne des FAMa s'est, en effet, renforcée de plusieurs avions de guerre. Aussi, le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) s'est rendu sur la base militaire de Bamako pour la réception officielle de ces appareils. Des aéronefs, des avions militaires de transport de troupes et des hélicoptères de combat Mi35 de fabrications russes ou encore des hélicoptères Puma, telle était la constitution de cet arsenal militaire qui fait d'ores et déjà la fierté des Maliens. Au total six appareils militaires ont été réceptionnés par le président malien.

Un signal fort envoyé en direction des groupes armés qui opèrent dans le nord du Mali, où des positions militaires des forces maliennes ainsi que les forces internationales (Barkhane, Minusma) sont devenues des cibles privilégiées de ces jihadistes. Avec cette nouvelle flotte aérienne, l'armée pourra être encore plus opérationnelle et plus efficace dans cette guerre asymétrique. Le chef de l'État malien n'a également pas caché son enthousiasme devant cette acquisition. Répondant aux questions des journalistes il a même affirmé : « Nous avons désormais de quoi protéger nos enfants. »

Ces appareils vont incontestablement renforcer les capacités de réaction et la force de frappe des soldats maliens. En attendant que la force conjointe du G5 Sahel se mette en place, le Mali vient de faire un grand pas dans la lutte contre le terrorisme. Rappelons à toutes fins utiles que quatre autres appareils sont attendus par les Autorités du Mali.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus