Togo : l’opposition togolaise dans les rues pour trois jours

L’opposition togolaise menace Faure Gnassingbé de grever 3 jours
Par
Publié le 18 novembre 2017 à 00:07 | mis à jour le 18 novembre 2017 à 00:07

L’opposition togolaise a décidé de descendre dans les rues pendant trois jours, du jeudi au samedi pour demander des réformes pendant que le Ghana a entamé une médiation afin d’aboutir à un compromis entre les différents acteurs.

Manifestation de l' opposition togolaise dans les rues pendant trois jours

Pendant qu’une délégation envoyée par le président ghanéen Nana Akufo-Addo est présente au Togo pour rencontrer les différents acteurs de la crise qui perdure depuis trois mois, l’opposition a appelé jeudi à des manifestations de rue jusqu’au samedi dans toutes les grandes villes du pays.

Pour Brigitte Adjamagbo Johnson, présidente de la coalition des 14 partis de l’opposition, il s’agit de trois jours de manifestations à Lomé et dans d’autres villes du pays pour exiger des reformes et le départ du pouvoir du président Faure Gnassingbé.

Elle a indiqué également que la coalition des partis de l’opposition restera mobilisée jusqu’à ce qu’elle obtienne la victoire. « C’est maintenant plus que jamais que nous devons nous mobiliser. Le mot d’ordre est resté le même et nous l’avons tellement répété que je pense que le monde entier le connait maintenant »,a-t-elle expliqué. Avant d’ajouter « nous voulons des mesures d’apaisement qui montrent que le régime est vraiment prêt à discuter ».


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus