Côte d’Ivoire : Affaire 342 milliards de FCFA pompés par Alassane Ouattara, toujours aucune plainte

Alassane Ouattara et les Affaire 342 milliards de FCFA
Par Gary SLM
Publié le 20 novembre 2017 à 09:55 | mis à jour le 20 novembre 2017 à 10:41

Alassane Ouattara a été accusé par La Lettre du continent, en aout dernier, d’avoir explosé à hauteur de 342 milliards de FCFA le budget de souveraineté de la présidence ivoirienne. Ses prédécesseurs étaient à 38 milliards de FCFA pour Bédié et 80 milliards de FCFA pour Laurent Gbagbo. Les autorités ivoiriennes avaient annoncé une plainte en diffamation contre ce média, mais toujours rien.

Alassane Ouattara peut-il oser une action en justice contre La Lettre du continent ?

La gouvernance de la Côte d’Ivoire sous M. Alassane Ouattara est-elle aussi transparente que le disent les communications du gouvernement ? Alors que la souffrance se généralise dans le pays du manque d'un réel pouvoir d’achat et une activité économique en accord avec les chiffres d'une croissance à deux chiffres ventée ça et là, le chef de l’État se serait offert un matelas financier bien moelleux en réponse à la crise que vivent ses concitoyens.

Selon le média d’investigation, Alassane Ouattara dépenserait en budget de souveraineté près de 1 milliard de franc CFA par jour. Selon cette source, le Président se sert dans la cagnotte que gère son frère Boureïama Ouattara sans rendre compte au président de la Cour des comptes et aux députés ivoiriens.

En réponse à cette grave accusation, une poursuite en diffamation avait été annoncée contre le média d’investigation. Cette menace n’a pourtant jamais été mise à exécution alors que La Lettre du Continent se dit prête à y faire face avec des preuves. C’est plutôt une justification peu convaincante qu’aurait reçue le journal des autorités ivoiriennes.

M. Bruno Koné, ministre de la communication n’avait pas été plus convaincant en disant : « Chaque ministère à son budget ainsi que la présidence qui est affichée sur le site du ministère de l’Économie et des Finances. Les budgets des institutions, des ministères de la présidence sont mis dans la ligne de souveraineté. Dire que ces 342 milliards de FCFA sont utilisables par le Président comme il veut, c’est de la mauvaise fois totale.»


On se demande alors pourquoi la présidence de la République de Côte d’Ivoire n’a pas porté plainte contre ce média comme cela avait été envisagé après la publication des révélations ?


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus