Burkina : Stéphane Sanou rassure que le pays n’est pas dans une situation de famine

Stéphane Sanou ministre burkinabé du commerce
Par
Publié le 09 décembre 2017 à 15:34 | mis à jour le 09 décembre 2017 à 15:34

Stéphane Sanou, ministre burkinabé du Commerce, a fait savoir vendredi, face aux députés, que la situation alimentaire du Burkina Faso n’était pas alarmante malgré la baisse de la production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2017-2018.

Stéphane Sanou donne l’assurance que le pays n’est pas dans une situation de famine

Le Burkina Faso ne connaitra pas une situation de famine. Cette assurance a été donnée par le ministre Stéphane Sanou, vendredi face aux députés réunis en séance plénière.

Il est certes vrai, selon M. Sanou, que les résultats de la campagne agricole 2017-2018 ne sont pas bons, mais le Burkina ne connaitra pas de famine.

Dans la foulée, il a annoncé l’acquisition de 50.000 tonnes de céréales.

Estimée à 4,5 millions de tonnes en 2017 contre 4,7 millions de tonnes en 2016, la production céréalière pour la campagne 2017-2018, a connu une baisse de 0,32%.

Stéphane Sanou a précisé par ailleurs qu’un plan de riposte et de soutien aux populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition, de plus de 25 milliards FCFA a été élaboré pour 2018.

Selon lui, ce plan qui sera mis en œuvre sur l’ensemble des 13 régions permettra de faciliter l’accès aux aliments des populations cibles à travers des ventes des vivres à prix social, la prévention et la prise en charge des enfants malnutris.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus