Liberia : Et si George Weah remportait les élections ?

George Weah lors de sa campagne
Par Timothée Jean
Publié le 28 décembre 2017 à 13:30 | mis à jour le 28 décembre 2017 à 13:30

Au Liberia, le dépouillement du second tour des élections opposant George Weah à Joseph Boakai a débuté mardi soir. Les premiers résultats devraient être connus d’ici ce soir. Cependant, au vu du premier tour, l’ex-star du Ballon rond est donnée favori.

George Weah aux portes de l'Executive Mansion, le palais présidentiel libérien

La partie est arrivée à son terme, il ne reste plus que la proclamation des résultats. Le dépouillement des bulletins de vote du second tour de l’élection présidentielle au Liberia, opposant l’ancien joueur du PSG et seul Ballon d’or africain, George Weah au vice-président Joseph Boakai, a commencé mardi soir, après une journée d'élections qui s'est déroulée plus ou moins dans une atmosphère paisible.

La Commission électorale nationale (NEC) a indiqué ce mercredi soir que les premiers résultats, encore provisoires, seraient dévoilés ce jeudi sans toutefois préciser l’horaire. Les Libériens attendent donc les résultats sans trop d’agitations.

Pour certains, George Weah, communément appelé ici « Mister George », possède de réelles chances de remporter ce scrutin et succéder à Ellen Johnson Sirleaf. L’ancienne gloire du PSG et du Milan AC dans les années 1990 est à sa troisième candidature, et croit fermement que cette fois-ci pourrait être la bonne. Il semble ainsi avoir tiré les leçons de ses échecs précédents, puisqu’il est arrivé en tête du premier avec 38% des voix contre 28% pour son challenger.

Né dans un bidonville de Monrovia, Mister George est considéré par beaucoup comme le « digne fils du peuple », celui qui peut apporter le véritable changement dans un pays meurtri par une guerre civile, une épidémie d’Ebola et un fort taux de pauvreté. Toutefois, ses adversaires lui reprochent de ne pas avoir connaissances suffisantesc dans le domaine politique.

Quoi qu'il en soit, les résultats des élections permettront de consolider la transition démocratique dans ce petit pays d'Afrique de l'Ouest.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus