Burkina : Zéphirin Diabré entendu par la gendarmerie

Zéphirin Diabré
Par
Publié le 03 janvier 2018 à 06:22 | mis à jour le 03 janvier 2018 à 06:22

Ce mardi 02 janvier 2018, Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition burkinabé a été entendu par la gendarmerie de Paspanga à Ouagadougou pour sa plainte qu’il a déposée contre le ministre de la Sécurité Simon Compaoré.

Zéphirin Diabré auditionné pendant une heure

C’est pendant près d’une heure d’horloge que le chef de file de l’opposition a été auditionné par la gendarmerie de Paspanga au centre de Ouagadougou pour sa plainte qu’il avait déposée contre le ministre Simon Compaoré courant décembre 2017.

M.Diabré avait déjà annoncé, lors de son traditionnel message de nouvel an à la Nation le 31 décembre, être convoqué par la gendarmerie.

Hier, à sa sortie de l’audition, Zéphirin Diabré a fait savoir qu’il a été entendu sur sa plainte contre M.Compaoré. « on m’a informé qu’on souhaitait m’entendre suite à la plainte que j’ai déposée à mon nom et au nom de l’opposition contre le ministre de la sécurité, Simon Compaoré au sujet de ce que nous appelons tous "épisode tranquilos" . Il s’est agi pour la gendarmerie, d’abord de me faire revenir sur des circonstances qui m’ont amené à poser cette plainte. Ensuite, de savoir si cette plainte, non seulement était maintenue, mais si surtout il y avait une attente particulière », a expliqué M.Diabré.

Il faut noter que le chef de file de l’opposition avait déposé le 04 décembre une plainte contre le Ministre Simon Compaoré pour détention illégale d’arme de guerre de type kalachnikov suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle le ministre tenait une arme au domicile du député Ladji Coulibaly.

Concernant la plainte, M.Diabré a indiqué avoir signifié aux gendarmes qu’elle était maintenue et que la loi doit être dite dans toute sa plénitude. Car pour lui, nul n’est au-dessus de la loi et que les dispositions de la loi qui punissent le fait qu’un civil se promène avec une arme de guerre soit appliquée.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus